Accueil
Notre site sur facebook
Le Département retrouve des marges financières et investit pour l’avenir
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Le débat d’orientations budgétaires a permis de confirmer le retour de la solidité financière du Département et de ses capacités à investir et agir au profit des Eurois.
 

« Les finances du Département sont aujourd’hui redevenues saines. Après une baisse en quelques années de près de 30 M€ de nos dotations de fonctionnement de l’Etat et une hausse de plus de 54 M€ de nos dépenses sociales, l’équilibre financier pourtant mis en péril est restauré », assure le président, Pascal Lehongre en ouverture du débat d’orientations budgétaires du Département. Ce débat, obligatoire avant l’élaboration du budget proprement dit, permet aux conseillers départementaux de discuter des grandes lignes politiques du budget.



Dans l’Eure, l’équation souhaitée par la majorité départementale repose sur trois piliers :

 

  • un effort inédit d’investissement

 

  • la maîtrise des dépenses de fonctionnement

 

  • la stabilité des impôts

 

Tenir ces trois piliers a demandé depuis 2015 « du sérieux, du courage parfois et de la sobriété », rappelle Pascal Lehongre. « Se contraindre à dépenser moins permet d’apprendre à dépenser mieux », poursuit le président qui souligne enfin que « cette gymnastique exigeante s’inscrit dans la durée. Il ne suffit pas de faire des économies une année pour être tranquille après ».

Le gel du taux d'imposition maintenu

Dans ce contexte, les finances départementales vont permettre, en 2019, de soutenir un niveau d’investissements élevé de l’ordre de 100 M€, la mobilisation d’environ 5 M€ supplémentaires en faveur des Eurois les plus fragiles et une nouvelle année de stabilisation du taux d’imposition supportés par les Eurois, « ce qui n’est pas la règle dans tous les Départements en France, bien au contraire ».

 

 


 


Pilier de l’action de la collectivité départementale, les investissements vont entrer dans une nouvelle phase inédite. En effet, le début du mandat a été en grande partie consacré à la définition de plusieurs plans pluriannuels d’investissement :
 

  • pour les collèges (172 M€)

 

  • les routes (125 M€)

 

  • les EHPAD (61M€)

 

  • les centres de secours et d’incendie (10 M€)

 

  • sans oublier le déploiement de la fibre et la mise en œuvre du THD partout sur le territoire (190 M€).


 

De nombreux projets arrivent aujourd'hui en phase de travaux avec un financement qui est assuré. « Derrière le discours des dépenses de fonctionnement optimisée, se cache un travail considérable et plus complexe qu’il en a l’air. En effet, à aucun moment, il n’a été question pour le Département de laisser filer sa dette ou encore de faire des coupes sombres », détaille le rapporteur du débat d’orientations budgétaires, Jean-Paul Legendre.

La meilleure preuve est sans doute que le Département, une fois assurée l’ensemble de ses compétences obligatoires en particulier sociales, peut encore trouver des marges de manœuvre pour financer de nouveaux dispositifs facultatifs mais néanmoins utiles pour les Eurois. « Les économies de gestion ont permis de ne pas sacrifier certaines politiques comme le sport ou la culture », souligne par exemple le vice-président Alexandre Rassaërt, chargé de ces politiques au sein du Département.
 

> Téléchargez le document de synthèse du débat d'orientations budgétaires 2019 du Département de l'Eure

 

> Pour visionner l'intégralité de la session plénière du lundi 4 février 2019 du Département

 

 

 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter