Accueil
Notre site sur facebook
Vous avez la parole
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Un cahier de doléances et de suggestions est disponible à l’Hôtel du Département à Evreux. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, un formulaire peut être complété directement en ligne.

Le Conseil départemental de l'Eure a décidé, suite au mouvement social des dernières semaines et sur proposition du Gouvernement, de mettre à disposition des citoyens qui souhaiteraient exprimer leur opinion, un cahier de doléances et de suggestions.

Ce cahier est tenu à la disposition du public à l'accueil de l'hôtel du Département aux jours et heures habituels d’ouverture :

Conseil départemental de l’Eure
14 boulevard Georges Chauvin 27021 Evreux
du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30

Les remarques, doléances ou propositions peuvent aussi être transmises en complétant le formulaire : bit.ly/2TqSrm0

Celles-ci seront ensuite insérées dans le cahier.

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il y a actuellement 14 commentaires Commentez-contribuez

  • DBonjour,
    Enseignante de 52 ans habitant en zone rurale, j'aimerais m'exprimer sur divers points :
    1-Tout d'abord la question de la ruralité : le très mauvais état des routes de campagne les rendant dangereuses (grandes flaques par temps de pluie, peu de visibilité dans les carrefours en période de culture, absence de salage les jours de neige (nous ne sommes pourtant qu'à 10 km d'Evreux dans un village de 1200 habitants faisant partie du Grand Evreux), absence de ligne blanche sur plusieurs de ces voies, certaines étant pourtant très empruntées matin et soir par les transports scolaires et toutes les personnes se rendant sur Evreux pour travailler, les jours de brouillard ces lignes blanches seraient sécurisantes).
    Dans notre village, nous avons une très mauvaise réception des téléphones portables et d'Internet malgré box diverses et femto. Une vraie difficulté au quotidien.
    Peu de facilités de transports pour nos ado scolarisés sur Evreux : cars scolaires le matin et le soir, taxibus hors période scolaire (très pratique et très abordable). Mais pas de possibilités de transport les jours où les enfants finissent les cours exceptionnellement plus tôt (professeur absent par exemple). Ne serait-il pas possible de leur permettre de faire appel aux taxibus aussi en période scolaire ?
    Enfin j'ai découvert avec surprise que les élèves scolarisés sur Evreux mais résidents hors Evreux (mais Grand Evreux tout de même) devaient désormais payer pour s'inscrire à la Médiathèque d'Evreux (tarif adulte à partir de 16 ans !!). Cette mesure anti-sociale et anti-culturelle me dérange, autant en tant que maman qu'en tant qu'enseignante. Dans une même classe de collège ou de lycée d'Evreux, certains élèves peuvent accéder gratuitement à la culture, d'autres non.
    2- Concernant la fiscalité et plus généralement le pouvoir d'achat, voici quelques points que j'aimerais soulever.
    Les media et nos gouvernants nous répètent que les impôts locaux ont été supprimés pour un très grand nombre de Français. Cette année nous avons vu les nôtres s'envoler (+ de 20% d'augmentation) sans que notre maire soit capable de nous fournir une explication. Peut-on continuer d'accepter de nos élus un tel manque de transparence ?
    Il nous semble aussi pertinent de questionner les revenus et autres privilèges financiers (certains acquis à vie) de ces élus ainsi que la durée et le cumul de leurs mandats. Lorsque je regarde les images des débats à l'Assemblée Nationale retransmis à la TV et que je constate le nombre de sièges vides je me demande pourquoi nos députés ne sont pas tenus de nous rendre des comptes et de justifier leurs salaires, au même titre que tout autre salarié. Avons-nous réellement besoin de tant d'élus ? Un tel coût est-il nécessaire ?
    Comme beaucoup je souhaiterais que l’ISF soit rétabli et que les GAFA soient contraints de payer leurs impôts comme tout un chacun.
    Enseignante depuis plus de 30 ans, je pose également la question quant à une revalorisation du salaire des enseignants puisque nous sommes parmi les enseignants les plus mal payés en Europe. Les gouvernements se succèdent et nous promettent de se pencher sur la question. Pourtant notre point d’indice reste geler. Certainement inquiet face aux difficultés à recruter, M. Blanquer a revalorisé le salaire des débutants. Qu’en est-il des autres ? Il nous est proposé d’effectuer des heures supplémentaires défiscalisées. C’est bien pour ceux qui peuvent le faire. Ce n’est pas mon cas pour raison de santé (je suis reconnue travailleur handicapé). Défiscaliser des heures supplémentaires n’est en aucun cas une revalorisation de salaire, rappelons-le.
    3- Les déserts médicaux. C’est déjà le cas sur Evreux et les alentours. De nombreux médecins généralistes et spécialistes vont prendre leur retraite dans les prochaines années et la situation va s’aggraver. Les urgences sont saturées par des patients qui n’en relèvent pas tous mais ne peuvent pas faire autrement que d’y aller. Pourquoi ne pas envisager une maison médicale près de l’hôpital ? Il y a la place et l’accès y est facile.
    4- Lors de sa campagne présidentielle, M. Macron avait été séduit par une proposition d’un militant qui consiste à moduler le temps de travail hebdomadaire en fonction de l’âge. Un peu plus de 35h/semaine pour les jeunes, un peu moins à l’approche de la retraite. Nous n’en entendons plus parler. Cette mesure est-elle toujours considérée ?
    Je vous remercie pour cette initiative
    Cordialement
    HIK le 14/03/2019 - 19h11
  • Baisse massive des dépenses de fonctionnement de l’état au travers d’un audit sérieux et transparent pour le public, de l’ensemble de ces organismes d’état, agences nationales, observatoires, commissions, centres nationaux et autres, prétexte aux ministères d’afficher une baisse de dépenses par le transfert de ces dernières (en constantes augmentations) sur lesdits organismes.
    L’ensemble de ces agences et observatoires semblent, généralement, être le prétexte à « caser » à grand frais, la pléthore de hauts fonctionnaires issus des grandes écoles, liés les uns aux autres par les réseaux « obscures » d’anciens élèves.
    Exemple entre autres: Mr Philippe Nicolas (ENA), directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz qui perçoit 144.000 euros bruts par an.
    Suppression de ces organismes d’état aux trésoreries « douteuses » mais néanmoins financés par les contribuables français et réintégration au sein de leur ministère de tutelle les seuls organismes vraiment nécessaires à la bonne marche du pays.

    Reprise des grilles de rémunérations de la haute fonction publique et réajustement raisonnable de ces dernières par rapport aux salaires des cadres de la fonction publique.


    Fripouille le 25/02/2019 - 11h10
  • Je suis une femme de 60 ans 1/2 : Pas encore retraitable MAIS ......Licenciée " FAUSSEMENT" Économique - cause: REFUS DE MOBILITE ????? Je ne suis pas seule, nous sommes 190 salariés touchés sur nos sites Normands .Simplement parce que le Directeur Général d'une grosse Mutuelle d'Assurance DELOCALISE et ferme SES sites en NORMANDIE. Difficile de suivre son poste Vendre la maison? L'exploitation? ( et oui nous sommes en Normandie où résistent encore des exploitants agri car leur épouse travaille à l'extérieur MAIS pas de chance …. et les enfants, petits enfants , famille , amis ON LAISSE TOUT?????????
    Il est INACCEPTABLE de laisser les entreprises QUI FONCTIONNENT BIEN ET QUI SONT SAINES FINANCIEREMENT d'agir ainsi INADMISSIBLE DE LAISSER SUR LE CARREAU DES SALARIES pour des raisons FAUSSEMENT STRATEGIQUES MAIS SURTOUT D'EGO......Et tout le monde s'en fout:Commune, Département, Région Déjà que niveau emploi nous sommes un peu beaucoup sinistrés....

    2/ 60 ANS 1/2 RAPPEL Licenciée FAUSSEMENT ECONOMIQUE mais néanmoins obligée de retrouver un emploi . Alors on se remet sur le marché du travail mais comme ici il ne suffit pas de traverser la route on se reclasse , on se forme ET MIRACLE des NOUVEAUX PETITS CONTRATS PRECAIRES avec un nouveau nom PEC… (PAR EXEMPLE) , mais si les contrats de 20 heures avec des pseudos formations qui vous laisserons croire qu'un jour vous aurez UN VRAI METIER PAYER DECEMMENT POUR VIVRE,,,,,,si vous êtes JEUNES et comme M Pôle Emploi doit ABSOLUEMENT refourguer ces contrats vous allez y croire MAIS A 61 ans ( et oui le temps de se former etc,,,, ) et bien M Pôle vous refourgue AUSSI ce contrat ( leur mission est remplie et tout le monde est content ENFIN PRESQUE car moi OUTRE LE FAIT que c'est un peu «décevant » vais je dire pour être correcte de repartir à zéro et de prendre la place d'une personne beaucoup plus jeune et qui peut être ce petit contrat lui permettrait de se remettre sur les rails.... Ah oui j'oubliais je cotise auprès de l'assurance chômage de puis 41 ans, Cela fait sourire? Moi pas.
    3/ Et à ma retraite , après donc un peu plus de 42 ans de bons et loyaux services je toucherais d'après les simulations entre 1250 € et 1350 €/mois OH LA CHANCE MAIS QUE VAIS JE FAIRE DE TOUT CET ARGENT TOUS LES MOIS????? et bien survivre.....
    4/ Mes parents qui ont travaillé toutes leur vie ont réussi et souhaité nous transmettre à mes frères et moi une petite maison pour que nous puissions la vendre et avoir un peu d'argent pour mettre du beurre dans les épinards,,,,et bien M l’État s'est bien chargé de nous ramener à la réalité se servant royalement en taxes diverses et frais de succession.
    Je ne joue pas au jeux de hasard.....Je ne vise pas la richesse , JE VEUX VIVRE ET VIELLIR DECEMMENT DU FRUIT DE NOTRE TRAVAIL
    NormandedeCoeur le 22/02/2019 - 09h46
  • • Réferundum d’initative populaire : le mettre en place
    • Votes blancs : en tenir compte, si >50% d’aitres candidats devront se présenter
    • Mandats :Interdiction de plus de 2 mandats successifs et/ ou cumulés
    • Parlementaires : Réduire leur nombre d’au moins 1/3, leurs salaires, et avantages, application du même système de retraite que la majorité des français

    • Election :
    - vote préférentiel et scrutin proportionnel
    - Répartir un certain nombre de postes d’élus selon le revenu des personnes
    - Respecter la parité : si il manque des femmes ou des hommes, remplacer les élus ayant le moins de voix par les suivants du sexe manquant
    - Autoriser l’ajout de noms si la liste ne respecte pas la parité
    - Parité obligatoire aussi dans les équipes maires et adjoints

    • Représentation directe : pas désigner par un parti politique
    • Propositions d’idées : tout citoyen doit pouvoir en déposer à tous niveaux, que celles-ci soient étudier et enchaine une réponse explicative.
    • Service civique : uniformiser les conditions
    Service civique de 16 à 25 ans
    Volontariat associatif >25 ans
    Service civique européen 18 à 30
    Volontariat international 18 à 28….
    • Associations et syndicats : leur donner un rôle plus important car ils sont sur le terrain alors que certains élus n’ont jamais été sur le terrain
    • Salaire proportion non pas de 1 à 20, mais de 1 à 10 dans une même entreprise
    • Jugements des élus et de leurs responsabilités :
    -Promesses: si non tenues jugement explicatif, voir démission
    -Décisions ayant eues des résultats très négatifs (perte d’argent public ou autre)
    • Croissance : mettre en place des équilibres à faire respecter par exemple entre croissance nécessaire et salaires de tous. Limiter la croissance par rapport à la consommation réaliste (ne pas surproduire)
    Jocelyne LF le 21/02/2019 - 21h40
  • J'ai quelques suggestions de thèmes sur lesquels je trouve que de grandes améliorations pourraient être mises en place.
    Les voici dans un ordre aléatoire.

    Prise en compte du vote blanc : bien souvent le vote est contre quelqu'un et non pour quelqu'un ; le vote est pour le moins pire des candidats ; le vote blanc est comptabilisé dans le nombre de suffrages exprimés mais pas dans le pourcentage obtenu, si bien que beaucoup ne se rendent même plus aux urnes alors que le vote est un devoir civique.

    Créer des transports dans les campagnes où la plupart du temps rien n'existe ; il faut faire coïncider les types de transports / les destinations / les prix / les horaires

    Créer et développer des lieux de vie à taille humaine et en nombre suffisant pour les personnes fragiles en fonction de l'age, du handicap, de la difficultés (convalescence, sevrage, retraités, autistes, alzheimer, lésés cérébraux, ...)

    Pouvoir choisir sa façon de mourir. Les lois actuelles sont loin de pouvoir satisfaire bon nombre d'entre nous

    Combler les déserts médicaux

    Améliorer l'accès au numérique

    Améliorer la vie des retraités : les pensions ; les aides ; favoriser le maintien à domicile avec du personnel compétent (combler le manque de personnel) ; les activités

    Assouplir les règles pour améliorer l'habitat : isolation ; réparation ; entretien ; il n'est pas normal que les plafonds soient le double pour un couple que pour une personne seule alors qu'il y a 2 sources de revenus et que les travaux sont les mêmes quelque soit le nombre de résidents. Vivre seul n’est pas toujours un choix mais il est toujours un luxe.

    Encourager le travail partiel ou de courte durée pour les demandeurs d'emploi : pour le complément d’indémnisation mensuelle, Pôle Emploi, divise le salaire total perçu dans le mois par le taux journalier ; il serait plus motivant de soustraire le nombre de jours travaillés équivalent temps plein

    Aller travailler implique des frais (garde d’enfants ; transports ; repas extérieur) qui peuvent être un frein à un retour à l’emploi

    Encourager les petits propriétaires à faire du locatif. Actuellement la CSG est la même pour un ou plusieurs logements loués. Ce qui peut représenter deux mois de revenu locatif dans le premier cas.

    Merci de relayer mon message et de proposer ces thèmes aux discussions.

    Sophie le 21/01/2019 - 14h52
  • Bonsoir,
    Après 10 semaines de manifestation, voyant que le mouvement des "Gilets Jaunes" perdure et ne semble vouloir se calmer afin de rentrer dans une phase de débat, de dialogue entre les citoyens et leur élus. Je poursuit donc mon action d'ouverture au dialogue en apportant une troisième contribution (déjà une lettre au Maire d’Évreux de 4 pages et un autre texte sur ce site même).

    J'ai beaucoup entendu parlé dans les nombreux débats de ces parents isolés qui doivent assumer seul leur(s) enfant(s), étant célibataire sans enfant je peux vous dire que les budgets sont serrés déjà quand vous n'avez pas d'enfant car on doit payer seul toutes ses charges incompressibles (logement, déplacement, alimentation, charges et impôts), alors qu'un couple va pouvoir couper la poire en deux pour le logement (loyer ou crédit immobilier, quand on chauffe et que l'ont s’éclaire, que l'on cuisine que se soit pour une ou deux personnes c'est en gros le même prix, les charges fiscales sont partagées ainsi que la redevance télé), de plus quand vous êtes malade et que vous avez une perte net de revenu lors d'absence de 1à2 jours et donc sans arrêt maladie, il n'y a pas le salaire du concubin(e) pour lisser les finances et absorber au global le manque.

    Je comprend bien l'esprit de la redistribution sociale en France qui se veut vertueux envers les couples avec enfants mais le célibataire qui subit déjà la peine de vivre seul doit aussi assumer financièrement la politique démographique qui veut que l'on doit aider ceux qui ont plus d'un enfant quitte à mettre en difficulté financière ceux qui contribuent au système sans jamais avoir de retour d'assistance, je suis entièrement d'accord pour aider pour le premier enfant (compris les enfants multiples) et même de les aider plus en ce qui concerne l'alimentation et l'éducation de leur enfant mais au delà du premier enfant, je considère que le couple doit assumer financièrement le choix de ces enfants supplémentaires car cela responsabilise d'autant plus le couple quand au budget que réclame un enfant tout au long de sa vie (d'enfant, d'ados mais aussi d'adulte car quand on assume pleinement son enfant ce n'est pas seulement jusqu'à la limite juridique des 18 ans, moralement il n'y a pas de limite temporelle en terme d'amour et d'attention) et surtout une nécessaire responsabilité en matière de stabilité du couple (s'il y a déjà des tensions dans un couple, alors pourquoi en faire un deuxième?).
    Quand une femme se retrouve seule avec un enfant, le fait de l'aider, de l'assister est normale et vitale (rien que le traumatisme que cela peut occasionner le justifie entièrement), en revanche si le deuxième enfant était bien plus murement réfléchi (car cela engendrerai trop de frais qui ne permettrai pas d'éduquer correctement sont première enfant, que la stabilité du couple risque de créer un parents isolé avec deux enfants a charge ce qui financièrement pas possible quand le parents doit travailler sans possibilité d'assumé un budget de garde d'enfant,...).

    Je voudrais donc que l'on prenne en compte le statu de célibataire avec et sans enfant comme étant une personne plus fragile car derrière cela se cache fréquemment une situation d'isolement, plus le salaire perçu sera bas plus la personne restera cloitrée chez elle (sans loisir, on se prive de nouvelles interactions sociales et conduit cette dernière à rester chez elle et garder sont gasoil pour aller au travail), je pense particulièrement là aux pauvres anciens que l'on retrouve décédés après plusieurs semaines voir mois sans que personne ne s'en soucis, il y a aussi les personnes les plus fragile de notre société que sont les SDF, ils vivent souvent seul ou avec le simple mais au combien réconfortante compagnie d'un chien(mais c'est aussi une bouche de plus a nourrir).
    La lutte contre la solitude et l'exclusion me semble une bonne et juste cause quand il s'agit de retisser le liens social entre les français, sans coup de pouce financier, le dépassement par le bas du cadre de la survie, vous entraine dans une spirale de l'endettement, et des fois un coup de la vie supplémentaire vous sonne et vous conduit tout simplement à la rue et donc à l'isolement total.
     le 20/01/2019 - 13h52
  • Alors que les automobiles sont si fortement stigmatisés, nous donnant l'impression d'être pris en otages, pourquoi ne pas anticiper en développant des axes de circulation intercommunaux de type piste cyclable qui permettraient une véritable solution alternative et sans risque de se faire écraser.
    Ce type de solution ne devrait il pas être intégré systématiquement à toute réflexion sur l'aménagement du territoire telles que les PLU, PLUD?
    On ne peut pas sortir du tout voiture en se contentant uniquement de toujours taxer plus les citoyens.
    elioth le 20/01/2019 - 09h23
  • Qd les impots locaux et fonciers augmentent tous les ans alors que les retraites diminuent drastiquement
    la classe moyenne retraite a 2000 euros chacun va etre pressuree
    De toute facon systematiquement je ne voterai plus pour les maires qui augmentent le impots locaux
    Ce n est pas moi disent ils c le departement ou la region
    Mais nous on en a marre de la region du departement et du maire qui depense allegrement l argent de nos impots
    elianess le 18/01/2019 - 18h54
  • énorme HONTE quand deux époux agés IMPOSABLES sont obligés de se séparer pour que l'un d'eux soit placé en EHPAD, il a une réduction d’impôts !!!!!pour que sa charge soit allégée
    !!!:
    quand le couple n'est pas imposable et qu'il se retrouve dans ce cas de figure, et qu'en prime le conjoint est locataire, il a, et la location à charge et le coût de l'EHPAD en prime, sans avoir droit, ni à l APL ni à un CREDIT D IMPOTS
    DOUBLE PEINE !!! cadeaux aux riches, les pauvres on leur met la tête sous l'eau et on appuie, mais qui à un moment à bercy est capable de pondre des inepties pareilles !!!!!
    caroline le 16/01/2019 - 20h37
  •  le 14/01/2019 - 19h07
  • on apprend par certains réseaux que notre ministre du numérique, fait des caprices pour sa voiture de fonction et exige d'avoir une voiture à 55 000€? j'ai une question ,qui signe les chèques à l’Élysée pour autoriser ces messieurs à avoir des gouts de luxe à nos frais ? serions nous dans une république bananière ?si on exigeait que comme chaque citoyen, ils paient eux mème leur voiture ? il me semble qu'il ont largement les moyens, il va falloir mettre ces frais divers et variés sur la table, il y a d'autres pays qui exigent de fournir la facture d'une boite de chocolats, on nous parle toujours des exemples étrangers, quand ça les arrange, on commence quand chez nous ?
    caroline le 10/01/2019 - 23h44
  • Mes propositions pour améliorer la vie démocratique de notre République:
    Mettre en place le référendum citoyen ou populaire permettant de redonner un espace démocratique perdu
    après les élections officielles des députés , en effet le contrôle élémentaire des élus du peuple n'est plus possible pendant 5 ans.

    Ne pas permettre qu'une personne soit élue avec moins de 40% des inscrits.

    Reconnaître le vote blanc comme une véritable expression des électeurs.

    Il faut mettre dans la constitution la possibilité que chaque député puisse avoir son mandat remis en cause si entre 5% ou 10 % des électeurs de celui ci démontrent qu'il ou elle ne respecte pas la volonté de son électorat les modalités sont à définir.

    Les électeurs doivent avoir la possibilité de décider de la rémunération de leurs représentants Président de la République, Ministres, Secrétaires d'Etat, Députés, Sénateurs, Maires enfin tous les élus départementaux, de la région et européens leurs rémunérations doit correspondre à un multiple du smic mensuel plafonné à 10 fois ce smic mensuel pour la plus haute rémunération.

    Je donne ces propositions afin de permettre une réflexion sur un projet démocratique à bâtir


    Jean Saint Sé le 10/01/2019 - 15h10
  • suite,
    savez vous ce que m'ont apporté les 03/100 d'augmentation de la retraite ?
    les moyens de traverser la rue et d'aller acheter une fraise tagada, pas un paquet, non UNE fraise
    ai tendu l;a main pour qu'on me fasse l’aumône ? c'est pour ça que j'ai bossé 40 ans et travaillé pour ce Pays ?
    le minimum vieillesse va ^etre plus riche que moi, c'est normal? il a fait quoi pour remplir les caisses de la sécu ? RIEN et il en profite comme le RSA professionnel !!!!
    pour que le retraité locataire soit au dessus du seuil de pauvreté il faut faire un abattement de 20/100 sur ses revenus,comme pour un chômeur,ainsi, il pourra avoir un peu plus d'APL, arrêtez de considérer qu'un retraité a un salaire, c'est une pension!!!! elle n’évoluera plus , j'avais écrit à Edouard Philippe dans ce sens il y a un an, il m'a fait sa réponse bateau, politique, ho mais comme c'est intéressant on va avoir un débat sur le pouvoir d'achat, merci madame, j'en prend note
    vous l'avez entendu reprendre l'idée ? la base d'une économie, c'est d'avoir les moyens de la faire tourner, un sac vide ne peut pas se remplir si vous ne pouvez pas, c'est si difficile à intégrer pour ces gens là ?
    arreter de donner des milliards à des patrons sans contrepartie, on voit le résultat avec bic et ford, arrêtez ils vous le font à l'envers depuis des décennies!!!!! interdisez leur d'avoir leur siege social en Belgique, alors que leur entreprise est en France, arrêtez d’être à la botte de Bruxelles qui noue emmerde avec la taille des carottes,ca va mal finir, l'europe ne s'est pas faite qu'avec angela RENVOYEZ LA DANS SES BUTS, elle nous a déclaré une guerre économique, et vous n'avez rin vu venir, hors, gouverner c'est prévoir
    merci de m'avoir lu, en espérant que ce ne serra pas lettre morte
    bonne journée
    caroline le 09/01/2019 - 14h39
  • voici mes propositions pour faire des économies,au niveau de l’état
    supprimer toutes niches fiscales de complaisance, style abattement pour les journalistes,
    repenser tous les impôts ne plus laisser la charge uniquement sur 48/100 des Français, un impôt en fonction des moyens, meme si ce n'est que 50€ pour que les profiteurs du système sachent que rien n'est gratuit
    arrêter d'augmenter le minimum vieillesse pour des gens qui n'ont jamais participé à l'effort national, et qui n'ont jamais cotisé, sauf pour les femmes qui n'avaient pas autre choix que d’élever les enfants
    arrêter le regroupement familial qui permet à un enfant de rappatrier son parent afin qu'il touche le minimum vieillesse
    traquer plus sérieusement la fraude à la CAF et santé
    revaloriser les retraites en fonction de l'inflation
    bloquer les loyers, la diminution des APL, remplacé par le RLS est une vaste fumisterie, car seul le loyer pour le RSA pro a baisse il ne faut gagner que 820€ pour avoir cette baisse, le retraité qui en gagne 900 n'y a pas droit, SCANDALEUX
    supprimer l 'AME quand on ne peux plus être généreux avec le citoyen français, on ne l'est avec personne, c'est élémentaire supprimer les commissions " theodule qui ne servent qu'à recaser les copains avec un salaire hors norme, style JOUANNO, fermer le CESE qui nous coute un bras pour ne récolter que l'avis de lobbies
    arrêter de recaser des voleurs du style agnes saal à des postes , car son statut le permet, c'est une honte, elle ne mérite plus d'être fonctionnaire
    stop à l'augmentation de 40:100 des maires des grandes villes, car on lui interdit de cumuler, et puis quoi encore ? si il n'est pas content il va bosser dans le privé ou à la chaine à l'usine pour un smic
    interdire à des gens style Wauquier de cotiser à une caisse de retraite sans y bosser, qui dans le peuple a le droit de faire CA!!!!
    enlever la prime d'obsèques des députés, ils sont plus riche que moi, ils peuvent payer leur cercueil
    itou ppur les privilèges des sénateurs, prime de chauffage par exemple,
    bref, vous avez à la tete de l'etat bien du grand menage à faire, la facilité pour vous est de garder VOS privilèges et de nous faire les poches, ce n'est pas comme ça qu'on tieent un budget, la méenagère traque chaque depenses, faites PAREIL
    et enfin donnez d'avantage d'APL à la retraitée qui ne touche que 950€
    obliger le RSA professionnel à bosser, on en connait tous, arrêtez de les augmenter pour avoir la paix
    la justice sociale, il faut l'appliqsuer à tous !!!!


    caroline le 09/01/2019 - 13h38
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter