Accueil
accueil
Notre site sur facebook
Pascal Lehongre fait "sa rentrée" dans un collège en sureffectif
Publiée le java.util.GregorianCalendar[time=1506300551715,areFieldsSet=true,areAllFieldsSet=true,lenient=true,zone=sun.util.calendar.ZoneInfo[id="Europe/Paris",offset=3600000,dstSavings=3600000,useDaylight=true,transitions=184,lastRule=java.util.SimpleTimeZone[id=Europe/Paris,offset=3600000,dstSavings=3600000,useDaylight=true,startYear=0,startMode=2,startMonth=2,startDay=-1,startDayOfWeek=1,startTime=3600000,startTimeMode=2,endMode=2,endMonth=9,endDay=-1,endDayOfWeek=1,endTime=3600000,endTimeMode=2]],firstDayOfWeek=2,minimalDaysInFirstWeek=4,ERA=1,YEAR=2017,MONTH=8,WEEK_OF_YEAR=39,WEEK_OF_MONTH=4,DAY_OF_MONTH=25,DAY_OF_YEAR=268,DAY_OF_WEEK=2,DAY_OF_WEEK_IN_MONTH=4,AM_PM=0,HOUR=2,HOUR_OF_DAY=2,MINUTE=49,SECOND=11,MILLISECOND=715,ZONE_OFFSET=3600000,DST_OFFSET=3600000]
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Le président du Département, Pascal Lehongre, était lundi matin au collège Pierre-Corneille du Neubourg aux côtés de l'Inspecteur d'Académie, Laurent Le Mercier.

Si le président du Conseil départemental a choisi de faire "sa " rentrée au collège Pierre-Corneille du Neubourg, cela ne doit rien au hasard. En effet ce collège est emblématique de la situation d’une partie des collèges de l’Eure, confrontée à une augmentation continue des effectifs jusqu’à arriver à saturation.

Quand certains établissements sonnent creux et justifient leur fermeture, d'autres collèges doivent être en effet agrandis ou reconstruits pour faire face aux sureffectifs.


Au Neubourg, on pousse les murs depuis de nombreuses années. Cette année, près de 900 élèves vont s'entasser (893 attendus en 2017 et 907 accueillis en 2016) dans un collège prévu pour en, accueillir 600 !


Edifié initialement en 1965, ce collège a bénéficié d’une profonde restructuration en 2001 et de la livraison, en 2013, d’une nouvelle demi-pension mais il ne saurait fonctionner sans l'adjonction régulière de classes-mobiles (9 cette année) pour accueillir correctement l’ensemble des collégiens du secteur.

A la rentrée 2019 et la mise en service d'un nouveau collège dont les travaux viennent de commencer, le collège Pierre-Corneille pourra respirer et retrouver des effectifs conformes à sa capacité.

Voir le film de la rentrée du président du Département de l'Eure



Fibre optique et vidéoprotection opérationnelles



Etablissement en tension sur le plan des effectifs, le collège Pierre-Corneille fait l’objet d’une attention particulière des services du Département aussi bien en termes de fonctionnement que d’entretien des bâtiments.
Guidé par la principale de l'établissement, Sylvie Prissette-Yvelin, le Président Lehongre a pu découvrir l'établissement et prendre la mesure des nombreuses contraintes liées à ce sureffectif.

 

Il a pu rappeler que des travaux importants ont été engagés à Pierre-Corneille en 2017 avec notamment le remplacement du système de sécurité incendie et d’autres travaux de maintenance.

 

De plus, une dotation informatique conséquente (10 vidéoprojecteurs, 7 PC et 4 imprimantes multifonctions) a été accordée pour 2017 ainsi que du mobilier scolaire et du matériel d'enseignement technologique et scientifique.

 

 

 

 

A noter que comme 42 collèges dans l’Eure, Pierre-Corneille est raccordé à la fibre optique. Il est également équipé (comme le seront 26 autres collèges eurois) d’ici la fin de l’année, d’un système de vidéo-protection opérationnel depuis novembre 2016.

 

 

 

Après avoir visité la demi-pension, quelques salles de classes, découvert le CDI et circulé dans la zone des classes mobiles, Pascal Lehongre est allé visiter le chantier du futur collège. L'occasion pour lui de rappeler "que le Conseil départemental s'est engagé sur un Plan Pluriannuel d'Investissements de 172,5M€ qui prévoit la reconstruction, la réhabilitation ou l'agrandissement de 14 collèges. Le changement de Présidence à la tête du Conseil Départemental en juillet dernier n'a eu aucun impact sur le planning prévisionnel de ce PPI qui suit parfaitement son cours".

 

 

 

Les études de conception sont en effet lancées pour les collèges de l’Europe à Cormeilles (extension et réhabilitation) et des 7 Epis de Saint-André-de-l'Eure (restructuration et réaménagement).


Avant la fin du mois de septembre, les jurys se prononceront pour les concours de maîtrise d’œuvre des collèges Louise-Michel de Bourneville (reconstruction), César-Lemaître de Vernon (reconstruction), André-Maurois à La Saussaye (reconstruction), Jean-Rostand à Evreux (reconstruction), Jeanine-Vancayzeele à Thiberville (reconstruction de la demi-pension et extension).

 

Les études de programmation avec l’objectif de lancement des procédures de concours de maîtrise d'œuvre et consultation maître d'œuvre pour octobre 2017 sont en cours pour les collèges Le Hamelet à Louviers (reconstruction), Le Hameau à Bernay (reconstruction), Hacynthe-Langlois à Pont-de-l'Arche (reconstruction), Victor-Hugo à Rugles (reconstruction), le Roumois à Routot le Roumois (reconstruction de la demi-pension et réaménagement), Marcel-Pagnol à Gravigny (reconstruction de la demi-pension et réaménagement) et enfin Simone-Signoret à Aubevoye (restructuration).


Enfin, les études de programmation de la cité scolaire du Mesnil-en-Ouche (sur le site du collège Jacques-Daviel de la Barre-en-Ouche) ont été lancées cet été.



Un collège "800" en chantier



Le nouveau collège du Neubourg est actuellement en construction à proximité de la piscine du haut-phare. Il aura une capacité de 800 élèves. La capacité d’accueil globale de collégiens sur la commune du Neubourg sera ainsi portée à 1 400 élèves dont 64 SEGPA (collège Pierre-Corneille) ce qui permettra évidemment de désengorger l’actuel établissement du Neubourg mais aussi certains autres proches (La Saussaye notamment lui aussi confronté à une pression démographique forte par exemple).

 


Ce nouveau collège de 14M€ sera constitué d’un ensemble bâti  de 4 155 m², sur une emprise foncière de 17 000 m².  Le projet se décompose de la manière suivante :

•    un pôle demi-pension logistique d’une surface de 770 m² ;
•    un pôle administration, salle polyvalente, préau  d’une surface de 640 m² ;
•    de locaux dédiés à l’accompagnement à l’enseignement et à l’enseignement d’une surface de 2 553 m² se répartissant sur un rez-de-chaussée et deux niveaux (salle d’étude, foyer, salles de SVT et physique-chimie au rez-de-chaussée et CDI, salle des professeurs, salles banalisées et salles de technologies, salles banalisées, salles de musique et d’arts plastiques aux niveau 1 et 2) ;
•    trois logements de fonction dédiés aux personnels de l'établissement (nécessité absolue de service).

 

Il s'agira d'un collège très moderne, fibré THD, vidéo sécurisé et prenant en compte la nécessaire adaptation au développement de la pédagogie numérique.

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter