Accueil
accueil
Notre site sur facebook
Près de 30 000 collégiens préparent leur cartable
Publiée le java.util.GregorianCalendar[time=1506300411693,areFieldsSet=true,areAllFieldsSet=true,lenient=true,zone=sun.util.calendar.ZoneInfo[id="Europe/Paris",offset=3600000,dstSavings=3600000,useDaylight=true,transitions=184,lastRule=java.util.SimpleTimeZone[id=Europe/Paris,offset=3600000,dstSavings=3600000,useDaylight=true,startYear=0,startMode=2,startMonth=2,startDay=-1,startDayOfWeek=1,startTime=3600000,startTimeMode=2,endMode=2,endMonth=9,endDay=-1,endDayOfWeek=1,endTime=3600000,endTimeMode=2]],firstDayOfWeek=2,minimalDaysInFirstWeek=4,ERA=1,YEAR=2017,MONTH=8,WEEK_OF_YEAR=39,WEEK_OF_MONTH=4,DAY_OF_MONTH=25,DAY_OF_YEAR=268,DAY_OF_WEEK=2,DAY_OF_WEEK_IN_MONTH=4,AM_PM=0,HOUR=2,HOUR_OF_DAY=2,MINUTE=46,SECOND=51,MILLISECOND=693,ZONE_OFFSET=3600000,DST_OFFSET=3600000]
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

La rentrée se fera à partir du lundi 4 septembre dans les collèges. Dans les établissements laissés vides, l’été a été mis à profit pour réaliser de nombreux travaux.

Pas moins de 29 148 élèves feront leur rentrée à partir du lundi 4 septembre dans les 56 collèges publics de l’Eure. Ils étaient 28 848 à la même date l’année dernière (soit une augmentation global de 1,02 % de l’effectif) auxquels il convient d’ajouter 3962 collégiens en établissements privés (3953 en 2016).



Plus de 900 000 € de travaux réalisés pendant l’été
 

Comme chaque année, la période des congés et notamment des congés estivaux, est propice à la mise en œuvre de travaux dans les collèges du Département, qu'il s'agisse d'interventions d'entretien courant nécessitant de travailler en l'absence des collégiens ou d'améliorations substantielles nécessitant des travaux plus lourds.

Toitures et étanchéité : des chantiers de réparation ou de rénovation des étanchéités ont été menés pour près de 100 000 €. Ont été plus particulièrement concernés les collèges de Nonancourt, du Vaudreuil, d'Ezy-sur-Eure, le collège Victor-Hugo de Gisors, Jean-Jaurès d'Evreux, le collège de Brionne, de Bueil, d'Etrépagny, de Gravigny, de Romilly-sur-Andelle ou encore celui de La Saussaye.

 

 

Peinture et revêtement de sols : les locaux inoccupés favorisent également la remise en peinture et la réfection des sols. Ces travaux ont concerné principalement les collèges de Broglie, de Damville, de Nonancourt, de Bourgtheroulde, de Gasny, de Manneville-sur-Risle, le collège de Navarre à Evreux ou encore le collège Ariane à Vernon. L'ensemble des prestations réalisées dans ce domaine représente un montant global de près de 110 000 €.

Menuiseries intérieures et extérieures et métallerie : s'agissant des travaux de menuiserie, des changements de blocs porte, la réfection de faux plafonds, l'installation de baie d'accès pompier ou de porte coupe-feu, le cloisonnement d'espaces, le changement de fenêtres ou la remise en état de volets roulants ont été réalisés. Les collèges de Gasny, de Manneville-sur-Risle, de Monfort-sur-Risle, de Pont-de-l'Arche, de Romilly-sur-Andelle, de Routot, de Verneuil-sur-Avre, de Breteuil-sur-Iton, de Conches-en-Ouche, d'Etrépagny ou encore le collège César-Lemaître de Vernon et le collège des Fougères à Louviers sont notamment concernés. Plus de 165 000 € ont été engagés sur ce plan.


Electricité et système sécurité incendie (SSI) : différents chantiers répondant aux préconisations des rapports de vérification annuels des installations électriques ont été lancés notamment pour les collèges de Gaillon, d'Aubevoye, le collège du Hamelet à Louviers, le collège Politzer à Evreux, le collège de la Barre-en-Ouche et celui de Monfort. Par ailleurs, deux collèges ont fait l'objet de travaux lourds de changement de leur SSI : le collège Pierre-Corneille du Neubourg (travaux devant être achevés aux vacances de Toussaint) et Pablo-Picasso à Gisors (achevé en août). Le montant des travaux représente d'ores et déjà près de 300 000 €.

 

Maçonnerie : au-delà des interventions de maintenance courante et des multiples petites réparations qu'impose un patrimoine vieillissant, les vacances d'été ont été l'occasion de traiter un certain nombre de fissures en façades, de mise aux normes des accès PMR, de reprises de soubassements ou de pose de faïence. Ainsi près de 21 000 € ont été engagés dans des travaux de maçonnerie.

 

Clôtures, portails et interphonie : la sécurité dans les établissements scolaires est une des priorités du Département. D'importants travaux ont été engagés en 2017 en matière de rehausse d'un certain nombre de clôtures, d'installation de systèmes de motorisation électrique couplés à de la visiophonie, de changement de portails et portillons pour un montant de plus de 160 000 €.

 

 Travaux liés à l'amiante : plusieurs établissements ont fait l'objet d'intervention pendant les congés d'été pour un montant total d'intervention de plus de 92 000 €. Il s'agit du collège Roger-Gaudeau aux Andelys pour le désamiantage et la réfection des sols du couloir d'accès à la demi-pension, du collège Les Fougères de Louviers pour le recouvrement des dalles amiante des salles de classe du 4ème étage, du collège de Romilly pour le recouvrement des dalles amiante de l'infirmerie, du couloir d'administration, de la loge, et des salles de classe et enfin du collège de Broglie pour le recouvrement des dalles amiante du hall.

 

Plan pluriannuel des collèges : l’ordre de marche est respecté

 

Au-delà de ces travaux d’entretien, les études et les travaux se poursuivent dans le cadre de la mise en œuvre du plan pluriannuel des collèges 2016-2021 (plus de 172 M€ d’investissements prévus).
Ainsi dès cette rentrée sont livrés :
•    au collège Marcel-Pagnol à Gravigny  après les travaux de façades et de toiture du bâtiment enseignement en mai, les travaux de mise en conformité de la charpente métallique du bâtiment demi-pension ;
•    au collège Pablo-Picasso de Gisors : travaux de réfection des façades ;
•    au collège Hacynthe-Langlois de Pont-de-l'Arche : travaux d'installation de deux salles d'enseignement général de type modulaire ;
•    au  collège 7 Epis de Saint-André-de-l'Eure : travaux d'extension  de la cour récréative et de réfection des enrobés ;
•    au collège Ariane de Vernon : réception de la phase test des travaux de dépollution de l'air des sols ;
•    au collège Aimé-Charpentier de Damville : mise en exploitation de la nouvelle demi-pension.


Les travaux ont débuté pour la construction du nouveau collège du Neubourg. Le chantier est prévu pour une durée d’environ 20 mois avant la livraison.
Les études de conception sont lancées pour les collèges de l’Europe à Cormeilles (extension et réhabilitation) et des 7 Epis de Saint-André-de-l'Eure (restructuration et réaménagement).


Les 14 et 21 septembre prochains, les jurys se prononceront pour les concours de maîtrise d’œuvre des collèges Louise-Michel de Bourneville (reconstruction), César-Lemaître de Vernon (reconstruction), André-Maurois à La Saussaye (reconstruction), Jean-Rostand à Evreux (reconstruction), Jeanine-Vancayzeele à Thiberville (reconstruction de la demi-pension et extension).


Les études de programmation avec l’objectif de lancement des procédures de concours de maîtrise d'œuvre et consultation maître d'œuvre pour octobre 2017 sont en cours pour les collèges Le Hamelet à Louviers (reconstruction), Le Hameau à Bernay (reconstruction), Hacynthe-Langlois à Pont-de-l'Arche (reconstruction), Victor-Hugo à Rugles (reconstruction), le Roumois à Routot le Roumois (reconstruction de la demi-pension et réaménagement), Marcel-Pagnol à Gravigny (reconstruction de la demi-pension et réaménagement) et enfin Simone-Signoret à Aubevoye (restructuration).


Enfin, les études de programmation de la cité scolaire du Mesnil-en-Ouche (sur le site du collège Jacques-Daviel de la Barre-en-Ouche) ont été lancées cet été.



Transfert en douceur pour les transports scolaires

En application de la loi NOTRe, la compétence transports a été transférée à la Région le 1er janvier 2017 pour les transports non urbains réguliers de voyageurs (puis déléguée au Département jusqu'au 1er septembre pour une meilleure cohérence) et au 1er septembre 2017 pour les services réguliers de transports scolaires.
La rentrée 2017 sera donc marquée par ce transfert et la prise de compétence officielle de la Région en tant qu'autorité organisatrice des transports scolaires et interurbains.


Le Département et la Région ont travaillé en étroite collaboration pour organiser cette rentrée scolaire dans un souci de qualité de service et de transparence pour les usagers.


Seule l’organisation des transports pour les élèves et étudiants handicapés eurois reste de la compétence du Département. Elle concerne pour cette rentrée scolaire environ 600 élèves.



Le Département reprend les rênes de la maintenance informatique

Le transfert de la maintenance des infrastructures et des équipements informatiques des collèges aux Départements et des lycées aux Régions est pleinement opérationnel. Dans l'académie de Rouen, il a été convenu entre le rectorat et les deux Départements que ce transfert de responsabilité prendrait effet à compter du 1er septembre 2017.

 

Depuis un an et demi, un important travail de préparation a été réalisé entre les services du Département et du rectorat pour que le transfert des missions se déroule dans les meilleures conditions possibles et soit le plus transparent pour les utilisateurs.

 

Une équipe spécifique dédiée à cette maintenance informatique dans les collèges a été constituée. Elle est composée d’un chef de projet et quatre techniciens. Par ailleurs, un plan modernisation des infrastructures et des matériels est mis en œuvre. Près de 2 M€ y ont d’ores et déjà été investis.



Des bourses scolaires plus accessibles

 

Déjà engagé dans un processus de simplification, le Département franchit à la rentrée une nouvelle étape dans l'objectif de faciliter l'accès aux bourses pour les familles : il n'y aura désormais plus de dossier départemental à renseigner mais une simple fiche accompagnant le dossier de demande des bourses nationales. Ainsi, chaque collégien bénéficiaire d'une bourse nationale se verra automatiquement octroyer la bourse départementale.

 

Les élus départementaux ont confirmé les 3 taux en vigueur, à savoir 100 €, 150 € et 200 €, qui viennent respectivement compléter les 3 échelons nationaux (105 €, 289 € et 450 €).

 

Pour mémoire, durant l'année scolaire 2016-2017, grâce à la première phase de simplification administrative et au recentrage du dispositif des bourses départementales vers les collégiens, le nombre de bénéficiaires est passé à 6 631 (912 050 €) contre 2 836 (666 413 €) en 2015-2016.

 

 

Vidéo-protection : 26 collèges équipés d’ici la fin de l’année


L‘équipement des collèges qui le souhaitent en équipements de vidéo-protection se poursuit.
A ce jour, les collèges Ariane de Vernon, Pablo-Picasso et Victor-Hugo à Gisors, Henri-Dunant, Pablo-Néruda et Jean-Rostand à Evreux, Pierre-Mendès-France à Val-de-Reuil, Claude-Monet à Ezy-sur-Eure, Ferdinand-Buisson à Louviers, Pierre-Corneille au Neubourg, le Hameau à Bernay, Michel-de-Montaigne au Vaudreuil, Lucie-Aubrac à Bueil et Simone-Veil à Bourg-Achard sont équipés et opérationnels.

Au début de l’été, les établissements Pierre-et-Marie-Curie à Pont-Audemer, Marcel-Marceron à Montfort-sur-Risle, Le Roumois à Routot, Louis-Anquetin à Etrépagny et possiblement Hyacinthe-Langlois à Pont-de-l’Arche ont été équipés.

Enfin sept autres collèges (Guy-de-Maupassant à Fleury-sur-Andelle, Le Hamelet à Louviers, Jean-Jaurès à Evreux, Georges-Ambroise à Gaillon, Jean-de-la-Fontaine à Bourgtheroulde, Navarre à Evreux et Roger-Gaudeau aux Andelys) ont manifesté un intérêt pour le dispositif et verront les travaux se réaliser d’ici la fin de l’année 2017.

Pour rappel, le Département propose cette opportunité aux responsables des collèges eurois et la finance selon une enveloppe financière qui est variable en fonction de la configuration des locaux. La décision finale appartient au conseil d’administration de chaque établissement.

 

Fibre dans les collèges : 42 établissements connectés


Raccorder les collèges de l’Eure à la fibre et ainsi offrir à la communauté éducative le THD est une priorité partagée du Département et du syndicat mixte ouvert Eure Normandie Numérique.


A la rentrée, le THD sera ainsi opérationnel dans 42 des 56 collèges de l’Eure. Les collèges de Breteuil-sur-Iton, de Bueil, Roger-Gaudeau et Rosa-Parks des Andelys,  Pablo-Picasso et Victor-Hugo de Gisors seront connectés d’ici avril 2018.
Les huit derniers établissements (Claude-Monet à Ezy-sur-Eure, Croix-Maître-Renault à Beaumont-le-Roger, Les 7 Epis à Saint-André-de-l’Eure, Europe à Cormeilles, Jacques-Brel à Beuzeville, Jean-Rostand à Evreux, Le Roumois à Routot et Louis-Anquetin à Etrépagny) le seront en principe d’ici 2019.


 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter