Accueil
Notre site sur facebook
État et Département main dans la main pour lutter contre la pauvreté
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Les élus ont voté, à l’unanimité, le principe de la contractualisation avec l’État pour intensifier la lutte contre la pauvreté. Avec à la clé des crédits supplémentaires.

Annoncée en septembre dernier par le Président de la République, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté s’appuie sur les Départements, acteurs clés des politiques sociales, pour sa mise en œuvre. « Le social est effectivement au cœur de nos missions », a rappelé lundi en session plénière, Perrine Forzy, vice-présidente du Département en charge de l’autonomie, des personnes âgées, des personnes handicapées, de l’accès à la santé, de l’insertion, de l’enfance et de l’égalité des chances.
 
« Nous menons déjà, quotidiennement et partout sur le territoire, de nombreuses actions concrètes en faveur de cette lutte. La contractualisation avec l’État va nous permettre d’intensifier certaines actions et de disposer pour cela de moyens supplémentaires », résume Perrine Forzy. En s’engageant avec l’État, le Département peut en effet compter sur une enveloppe financière complémentaire de l’ordre de 500 000 € par an pour un contrat reconductible, signé initialement pour trois ans. Le principe a été voté à l’unanimité par les conseillers départementaux.


Traiter au plus tôt les difficultés d’apprentissage

 
Grâce aux effets de la contractualisation, l’accent sera mis donc mis en particulier sur les difficultés précoces d’apprentissage. « En plus de ce qui existe déjà, nous allons pouvoir développer un certain nombre d’actions nouvelles comme offrir un livre à la naissance de chaque bébé dans l’Eure, élargir les ateliers langage pour les plus jeunes enfants, proposer un accompagnement personnalisé aux jeunes parents, créer une équipe mobile d’accompagnement ou encore renforcer la formation des professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant sur le repérage des troubles du langage », détaille la vice-présidente du Département.

 

-> En savoir plus sur les actions du Département sur les troubles du langage
 

Autre sujet identifié comme pouvant bénéficier des apports de cette contractualisation : l’amélioration des conditions d’accueil et d’orientation des bénéficiaires du RSA avec l’objectif, d’ici 2021, de réduire à un mois au plus le délai entre la demande de RSA et l’orientation. Des moyens complémentaires seront aussi consacrés au retour vers l’emploi de ces bénéficiaires du RSA en lien en particulier avec le Groupement d’intérêt public, Job27, tout récemment mis en œuvre par le Département.

 

-> En savoir plus sur les actions du Département en faveur de l'insertion


 
Éviter les "sorties sèches" pour les jeunes de l’ASE


Enfin une dernière priorité identifiée par le Département concerne « les sorties sèches » de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE). « 40 % des jeunes quittent l’ASE sans accompagnement, en claquant la porte », déplore Perrine Forzy. Des jeunes qui bien souvent viennent ensuite grossir les rangs des bénéficiaires du RSA. La contractualisation va ouvrir de nouvelles possibilités d’accompagnement socio-éducatif, plus personnalisés et plus souples en faveur de ces jeunes.
 
« L’unanimité sur un tel dossier est un signe encourageant », se réjouit pour sa part Sébastien Lecornu, conseiller départemental de Vernon et ministre en charge de la cohésion des territoires. « Cette contractualisation est aussi le signe d’un changement de méthodologie au sein du gouvernement qu’il faut saluer. Cela fait plus de 15 ans que les compétences sociales ont été déléguées aux Départements. Aujourd’hui, l’État commence à favoriser les Départements qui ont fait le choix d’aller au-delà de leurs obligations dans l’exercice de ces politiques ».
 

 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter