Accueil
Notre site sur facebook
La Seine en Vélo : ça roule !
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Le projet "La Seine à Vélo" entend relier Paris au Havre en suivant au plus près les méandres du fleuve. Dans l'Eure, une enquête d'utilité publique va être lancée.

Lors de la commission permanente du 1er octobre dernier, les élus du département ont validé le principe du projet d'aménagement d'une véloroute/voie verte entre Vernon et les Andelys. Ils ont autorisé la mise en enquête publique préalable à la déclaration d'utilité publiqueconcernant l'itinéraire de 24 km.
Ils ont autorisé le président du Département, Pascal Lehongre, à procéder aux acquisitions foncières nécessaires à la réalisation du projet, et, si nécessaire, à recourir à la procédure d'expropriation. "Il y a déjà eu des consultations avec les agriculteurs. Il nous reste à rencontrer les pêcheurs et les chasseurs. "


Et d'ajouter : " Certains riverains, mais ils sont peu nombreux, ne voient pas l'intérêt général du projet et ne veulent pas que l'on passe chez eux. Pourtant, le Département va aménager les berges qui s'écroulent. Je ne pense pas que nous devrions en venir au cas extrême d'expropriation."

Un premier tronçon de 24 km

Inscrite au schéma national des véloroutes voies vertes, la Seine à Vélo constitue un grand itinéraire de plus de 400 km reliant Paris à la mer. Il doit participer au développement touristique de la Vallée de la Seine.

Dans l'Eure, un premier tronçon de 24 kilomètres verra  le jour le long des boucles de Seine et reliera Giverny-Vernon-Les Andelys. "Ce sont deux sites emblématiques du département de l'Eure", insistait lors de la dernière commission permanente le président du Département, Pascal Lehongre." À savoir, la fondation Claude Monet et le musée des impressionnistes  à Giverny, et château Gaillard aux Andelys." Rappelons que Giverny est la 2ème destination touristique de Normandie après le Mont-Saint-Michel.
 

Une opération exemplaire au niveau écologique

Le tracé retenu pour le passage de la voie verte, entre les communes de Vernon et Les Andelys, située en rive droite de la Seine, longe essentiellement le bord de Seine et emprunte 1,9 km (sur les 24,1 km) de voies communales et chemins ruraux existants. La largeur de la véloroute sera comprise entre 2.5 m et 4m "pour s'adapter aux diverses contraintes existantes" : traversées des villes, proximité du fleuve, fragilité environnementale de certaines zones ou encore présence d'activités agricoles."Le parcours doit passer le plus près possible de la Seine. Mais à certains endroits, ce n'est pas possible, comme dans le marais Vernier où la véloroute emprunte le chemin des chaumières."

Pour réduire l'impact sur l'environnement et ne pas dénaturer le paysage, des platelages bois seront réalisés à proximité des zones humides ou fréquemment immergées par les eaux de la Seine. Le revêtement de la voie verte sera constitué d'un enrobé en liant, incolore.
"C'est un beau projet dont vous entendrez parler. L'idée qui prévaut, c'est de faire de ce projet, une opération exemplaire au niveau écologique."
Le coût de cette section du projet, dont le linéaire est d'environ 24 km, est évalué à 12 millions d'euros.
 

Pour la saison touristique de 2020


A l'échelle interdépartementale, un comité d'itinéraire piloté par l'association des départements de l'axe Seine a été constitué. Il réunit les 18 maîtres d'ouvrage de chaque tronçon de l'itinéraire. Les régions Normandie et Ile-de-France, entre autres, sont concernées ainsi que tous les départements traversés.


Un budget de plus de 650 000 € sur une période de 5 ans, va permettre au comité de mettre en œuvre des actions de promotion, de coordination et la réalisation des aménagements entre Paris et la mer pour assurer la continuité de l'itinéraire.

Pour sa part, le Département de l'Eure va participer à hauteur de  10 000€ sur les 45 000 engagés au total (15 000 € par la Région, 10 000 par la Métropole, 10 000 par la communauté d'agglomération et 1 000 € par la communauté de communes). Une convention a été signée entre les collectivités et le département de l'Eure, chef de file du comité d'itinéraire. Cette convention formalise les engagements de chaque maître d'ouvrage pour la réalisation de ce grand itinéraire et assure sa commercialisation pour la saison touristique de 2020.
 

 


 

Une visée touristique ... et économique


  D'une façon générale la vallée de la Seine présente un potentiel       touristique encore largement sous-exploité. Déjà, les deux identités "Seine" et "Impressionnisme" résonnent fortement auprès des tours  opérateurs, notamment anglais. Mais pour bénéficier des retombées économiques de ces milliers de touristes, il faut parvenir à les fixer plus longtemps sur le territoire en élargissant l'offre de visites et de loisirs. La création d'une véloroute de bords de Seine peut donc venir avantageusement  compléter l'offre touristique.Il faut le savoir, la France est la 2ème destination pour le tourisme à vélos derrière l'Allemagne. Ce phénomène est grandissant avec une augmentation de 12% de fréquentation sur les véloroutes de2013 à 2014. En créant une véloroute de 30 kilomètres le long des magnifiques boucles deSeine, l'Eure veut profiter de cette dynamique et créer un lieu connecté. Un site internet, une application smartphone avec des informations touristiques et patrimonialespour être en interaction avec les usagers vont être créés.
 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter