Accueil
Notre site sur facebook
Vidéo : la reconstruction cosmopolite de la passerelle du château d'Harcourt
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Du bois, des hommes et un savoir-faire ancestral sont les ingrédients de cette incroyable aventure avec Charpentiers sans Frontière. Plongez au coeur de ce chantier d’exception.

Durant plusieurs mois, une campagne de réparation du château d'Harcourt, propriété du Département de l’Eure, a mobilisé des experts du bois en provenance de Normandie et du monde entier : la passerelle reliant la basse-cour à la haute-cour du château a été reconstruite dans la plus pure tradition.

Depuis la coupe des arbres durant l’hiver 2017-2018 jusqu’à son point d’orgue avec l’intervention d’une cinquantaine de bénévoles en septembre 2018, plongez-vous dans cette incroyable aventure humaine…

 

 

 

Les grandes dates du chantier

>>> Hiver 2017-18
Abattage à la main, en respectant le calendrier lunaire, des troncs d'arbres de chêne nécessaires à la réfection du pont  en bois de 20m de long

>>> Eté 2018
Reprise des maçonneries des piles supportant la passerelle sous le contrôle du service des monuments historiques, transport des grumes par traction animale avec l'aide des chevaux de Bruno Buttard, débardeur.

>>> Septembre 2018

Réalisation, par une cinquantaine de bénévoles, de la charpente de la passerelle : équarrissage, sciage manuel, traçage, taillage, levage.

>>> Samedi 20 octobre 2018
Inauguration officielle de la nouvelle passerelle du château d’Harcourt.
Ce pont moderne, mais à l’ancienne, utilise un bois local, le chêne. Ce dernier offre d'excellentes propriétés mécaniques et de résistance au pourrissement extérieur. Le bois est très soigneusement purgé de son aubier périphérique, fragile et vulnérable aux insectes et aux champignons. Pour garantir l’ouverture de l’ouvrage au public, certains assemblages, bien qu'exécutés à la main, respectent les normes contemporaines en matière de réglementation technique.

 

Histoire d’une passerelle en bois

La pratique des ponts en bois a été extrêmement répandue dans le monde entier jusqu'au XIXe siècle, y compris en France. Ce dispositif, très développé dans l'art militaire, avait le grand avantage de sa construction rapide.
L’actuelle passerelle relie la haute cour à la basse cour du château d’Harcourt comme un pont dormant, établi entre deux culées maçonnées, et relayé par une pile de maçonnerie au milieu des douves. La culée la plus proche de la porte abrite elle-même une importante fosse. Il est possible qu’une partie mobile, de type pont levis, ait pu exister au-dessus de cette fosse. Mais aucun élément archéologique ne l’atteste.
La question de la protection des bois contre le pourrissement par les eaux de pluie n'a pas toujours été posée par les bâtisseurs d'autrefois. En témoigne le mauvais état de conservation de la passerelle, démontée le 25 juin 2018, dont la construction ne remontait qu'à une quarantaine d'année. Elle comportait également de graves erreurs de conception.

 

Le collectif "charpentiers sans frontières"

Il réunit des experts et des apprentis en charpente traditionnelle en bois qui proviennent de différents pays. Depuis 15 ans, leurs chantiers ont eu lieu en France, en Grande-Bretagne, en Norvège, en Chine, en Roumanie, etc. Lors de chaque chantier, des charpentiers expérimentés, avec quelques apprentis, sont sélectionnés dans plusieurs pays pour la qualité de leur travail réalisé entièrement à la main. Ils se rendent dans le pays avec leur outillage et apportent bénévolement leur compétence au service de la restauration de l'édifice ancien choisi. Pour Harcourt, la réparation de la passerelle se déroule dans le respect des techniques pré-industrielles, sans aucun usage de machines, tant pour les tracés, la taille ou le levage de la charpente du pont.
 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter