Accueil
accueil
Notre site sur facebook
Le G6 dévoile sa feuille de route pour 2017
Publiée le 11/01/17
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Les membres du G6 Normand se sont réunis au château du Champ-de-Bataille dans l'Eure. Ils ont dressé un premier bilan après un an d'existence mais aussi arrêté les axes de travail pour 2017.

Du 22 janvier 2016 à Rouen où le G6 faisait ses premiers pas à cette rencontre du 9 janvier 2017 dans l'Eure, à peine une année s'est écoulée. Et pourtant, en seulement une année d'existence le G6 normand aura montré tout l'intérêt d'avoir des Départements et une Région qui se parlent régulièrement et en toute confiance.
 

Le dialogue continu entre toutes les entités territoriales a en effet permis d'assurer une bonne coordination des actions et des projets mais aussi garanti une vraie cohérence politique des décisions à l'échelle de tout le territoire normand. Après un an d'existence, le bilan du G6 est donc largement positif. Ce travail en commun a aussi facilité la redistribution des compétences et garanti la continuité des services publics.


Le Président de l'Eure, Sébastien Lecornu, a d'ailleurs souligné, dès le début de la conférence de presse, l'importance de cette bonne entente entre la Région et les départements normands : "On vient de solder deux thématiques importantes en trouvant une position commune globale sur le dispositif d'aide aux agriculteurs mais aussi le transfert des transports scolaires et interurbains. Il suffit de regarder un peu autour de nous pour se rendre compte que ça ne se passe pas aussi bien dans toutes les régions de France."


Un nouveau contrat pour les territoires

 

 

Un autre dossier a lui aussi trouvé son aboutissement lors de ce G6 avec le lancement d'une nouvelle politique de contractualisation entre la Région, les Départements et les collectivités locales (EPCI).

 

Baptisé "G6-Territoires-2025" ce nouveau dispositif ouvre, selon Sébastien Lecornu, une nouvelle ère de contractualisation : "Il s'agit d'un dispositif de co-financement très souple, d'une nouvelle approche, moins technocratique, moins politique que ce qu'a été le 276 en Haute-Normandie. Avec ce contrat, on choisit de lancer un nouveau dispositif d'accompagnement financier qui soit vraiment à l'écoute des projets voulus par les territoires. Cette contractualisation commune à toute la Normandie est directement le fruit de ce G6."

 

Cette nouvelle contractualisation va aussi concerner le sport et la culture et sera pour tous les territoires l'occasion de réinterroger leurs politiques, leurs attentes et redéfinir leurs priorités.
 

 

 Arrêter une liste des grands projets structurants


Sur la question de l'aménagement stratégique du territoire et des grands projets structurants qui vont façonner la région Normandie de demain et garantir son attractivité, de nombreux dossiers ont été mis sur la table lors de ce G6. Pour le Président de Région Hervé Morin, "l'Etat est devenu un monstre d'impuissance et une partie du redressement du pays passera forcément par les politiques territoriales. On doit donc bâtir des politiques innovantes et ambitieuses."


Sur tous les grands projets structurants Hervé Morin attend du prochain G6 qu'il arrête la liste des priorités absolues de la Normandie pour que celles-ci soient parfaitement claires pour le prochain Président de la République. Cette liste devrait être arrêtée lors du prochain G6 qui aura lieu à Tocqueville dans la Manche.


De nouveaux axes de travail pour 2017


Résolument tourné vers l'avenir, le G6 a choisi de s'emparer de plusieurs thèmes pour l'année 2017. Quatre ont été identifiés et confiés à des Départements chefs de file :


        -  L'habitat fera l'objet d'un groupe de travail qui sera piloté par la Seine-Maritime. Le Président, Pascal Martin, a notamment rappelé que ce sujet est à la croisée du développement durable, de l'emploi, de l'aménagement du territoire et de la rénovation urbaine : "en tant qu'élus, locaux nous pouvons tous constater que tout de suite après les problématiques de l'emploi ce sont les problématiques de l'habitat et du logement qui préoccupent nos concitoyens."


        -  Le triptyque Formation-insertion-emploi sera étudié de près par le Département de l'Eure qui devra trouver un point de convergence. L'idée est clairement de connecter les ambitions affichées par la Région sur la formation et, in fine sur l'emploi, et la question de la réinsertion notamment des bénéficiaires du RSA. Il s'agit de faire de la Normandie une Région extrêmement innovante sur ce terrain.


        -  La filière pêche avec des travaux qui seront initiés notamment par le Calvados et la Manche.


        -  Le sport, la culture et les loisirs. Portés par des opérateurs publics ou privés tous ces 
acteurs sportifs et culturels doivent faire l'objet d'une attention particulière.

 

> Lire le communiqué de presse sur la première réunion 2017 du G6 Normand au château du Champ-de-Bataille au Neubourg dans l'Eure
 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter