Accueil
accueil
Notre site sur facebook
RSA, économie, sécurité, routes...: une matinée chargée pour les élus eurois
Publiée le 09/11/16
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Aller régulièrement au devant des élus locaux était un engagement de Sébastien Lecornu. Après un premier rendez-vous réussi en 2015, ils étaient encore plus nombreux lundi à Evreux.
 

La salle réservée dans le complexe cinématographique d’Evreux a failli être trop petite lundi matin. Près de 300 élus de l’Eure ont en effet répondu présent à l’invitation du Département de l’Eure et de son président, Sébastien Lecornu, pour parler des grandes orientations à venir du Conseil départemental, de ses priorités et des dispositifs et politiques que la majorité départementale porte et compte encore porter dans les mois à venir.


« L’année dernière, nous nous étions retrouvés dans cette même salle autour des nouvelles grandes lignes directrices du Département et de sa nouvelle majorité. Aujourd’hui, un an après, presque jour pour jour, nous allons entrer un peu plus dans le détail des nouvelles politiques qui se mettent en oeuvre », avance en introduction, le président Sébastien Lecornu. « Sans toutefois être exhaustif, le temps de la matinée étant compté ».


Le thème de la sécurité imposé par l’actualité


Le premier thème abordé, et sans doute le plus prégnant aussi pour les communes euroises, a été celui de la sécurité. Les événements des derniers mois ont dramatiquement mis en avant que le risque ne concernait pas seulement la capitale ou les grandes villes.

 

« Dans ce domaine, nous avons décidé d’engager, sans transiger, des mesures fortes. C’est le cas avec la vidéo-protection aux abords des collèges. Aujourd’hui, les polémiques autour de ce sujet ont disparu et de plus en plus d’établissements sont volontaires à l’installation de ces systèmes. Nous sommes également en pointe dans la lutte contre la radicalisation avec la mise en œuvre d’une cellule dédiée qui a vocation à devenir référente au niveau régional », affirme Sébastien Lecornu. Enfin, un nouveau dispositif départemental permet d’aider financièrement les communes à s’équiper en matériel de vidéo-protection voire de réaliser des aménagements permettant de sécuriser certains lieux publics (bornes ou plots rétractables par exemple).


Le développement économique n’est pas écarté


Les décrets d’application de la loi NOTRe et les nouvelles attributions confiées à la Région ont rebattu les cartes du « qui fait quoi » dans le domaine du développement économique. Mais il n’est pas question pour le Département d’abandonner ce terrain, capital pour l’avenir de l’Eure.

« Le développement économique reste une priorité pour le Département et le Département demeure l’échelon de proximité pour de nombreux dispositifs », confirme Stéphanie Auger, vice-présidente en charge du développement économique. Développement et structuration de l’offre immobilière pour les entreprises, revitalisation des territoires avec par exemple le soutien aux derniers commerces dans les centres-bourgs, aménagement de nouvelles zones tertiaires à l’immédiate proximité des gares ou encore soutien étendu à l’économie sont les nouvelles voies explorées par le Département.

 


Les trois combats autour du RSA


« Je n’ai aucun souci avec les actions qui sont menées pour lutter contre la fraude au RSA. Elles répondent à un principe qui est important à mes yeux : celui de la justice sociale. Elles seront donc maintenues et même intensifiées ». Sébastien Lecornu l’a déjà dit et n’hésite pas à le redire.

Avant de faire un point de situation complet lors de la prochaine session plénière du Département, certaines découvertes pour le moins étonnantes ont été dévoilées avec en particulier des bénéficiaires du RSA plutôt cigales ayant parfois plus d’un demi million d’euros sur leurs comptes en banque. « Quand on cumule l’ensemble de l’épargne de ces bénéficiaires on arrive à plus de 10 millions d’euros. Ce n’est plus de l’anecdote et peut remettre en cause la crédibilité de notre système social », analyse Sébastien Lecornu qui rappelle ses trois combats autour du RSA : son financement, son efficacité et la lutte contre la fraude.


Une enveloppe de 125 millions pour les routes


Comme pour les collèges il y a quelques mois, un plan pluriannuel inédit de quelque 125 millions d’euros d’ici 2021 est engagé. Le document devrait être soumis au vote des conseillers départementaux lors de la prochaine session plénière du Département. Souhaité le plus consensuel possible, ce nouveau PPI a été précédé de six ateliers territoriaux organisés autour du vice-président Jean-Hugues Bonamy, chargé des grandes infrastructures routières.

Environ 400 dossiers sont ainsi remontés du terrain et des besoins exprimés par les élus en termes de sécurité, de nouveaux aménagements et d’opérations de gros entretien. Les opérations retenues, financées et programmées dans le temps seront présentées en détail en décembre.

 

Eure Opinion, outil moderne de la démocratie participative


Et pourquoi une collectivité publique ne pourrait pas s’emparer des nouveaux outils modernes de démocratie participative ? Le Département de l’Eure a décidé de plonger dans le grand bain et d’être le premier Département français à se lancer avec l’application L’Eure Opinion.


Le principe et le fonctionnement sont simples : en temps réel et sans formalisme, tous les Eurois peuvent répondre à des questions qui concernent leur quotidien. Ils peuvent aussi amener un sujet, une question dans l’arène des débats. Ils peuvent, toujours en temps réel, suivre l’évolution des réponses et surtout à terme, les réponses qui pourront être apportées par le Département.
La nouvelle application est gratuite et accessible dès maintenant sur les plateformes de téléchargement.

 

> Lire le communiqué de presse en pdf sur cette 2ème conférence des élus de l'Eure à Evreux

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter