Accueil
accueil
Notre site sur facebook
Petits fragments de verre deviendront grande mosaïque
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Isabelle de Segonzac, mosaïste à Rosay-sur-Lieure, a perfectionné sa technique durant plus de 20 ans aux côtés de Niki de Saint-Phalle, célèbre artiste du « nouveau réalisme ».

A Rosay-sur-Lieure, chez Isabelle de Segonzac, la vue est plongeante. Certes, sur le paysage eurois, prémices du Vexin Normand, mais également sur les nombreuses œuvres d’art qui s’exposent dès les premiers pas au cœur de sa maison-atelier. Si elle a exercé de multiples fonctions après avoir étudié aux beaux-arts (attaché parlementaire, pigiste pour un journal local...), Isabelle de Segonzac a toujours affectionné l’art et est parvenue à en faire son métier.

 

>>>>  « Mon père pratiquait la photographie et mon grand-père la peinture. Aujourd’hui, l’une de mes trois filles excelle dans le graphisme. Je crois que nous avons la fibre artistique dans la famille ! » Isabelle de Segonzac   <<<<

 

Dans les années 1980, grâce à un concours de circonstances, elle a l’occasion de rencontrer Niki de Saint-Phalle (1930-2002), artiste montante du mouvement « nouveau réalisme »(1). La rencontre d’une vie puisque Isabelle travaillera pour cette artiste durant plus de 20 ans. « Nous avions un atelier en Normandie, près des Andelys », raconte Isabelle de Segonzac qui se définit avant tout comme une artisan d’art. « A partir de croquis et des consignes de Niki, nous construisions ses œuvres, notamment des sculptures, en mosaïque de verre ou de miroir. »

Mosaïque en volume ou à plat ?

Création du support, choix du bon coloris de verre, réalisation des découpes, collage… La mosaïque en volume est un travail de longue haleine, qui nécessite de nombreux morceaux de verre pour s’adapter à la forme arrondie de la sculpture. « Après le décès de Niki, en 2002, j’ai encore travaillé durant deux ans sur des commandes en cours », se souvient Isabelle qui, encore maintenant, réalise régulièrement des restaurations d’œuvres de Niki de Saint-Phalle.

 

>>>>  « Le relief du verre artisanal - par exemple celui de Murano près de Venise- permet de mettre plus de volume aux œuvres. La difficulté est de faire un joint très fin car, pour ma part, je trouve cela plus esthétique. » Isabelle de Segonzac   <<<<

 

Aujourd’hui, Isabelle de Segonzac crée ses propres œuvres et préfère concevoir des mosaïques à plat plutôt qu’en volume. « J’aime travailler sur la recherche de découpes originales, sur la taille du verre et son ajustement avec une meuleuse, sans être coincée par la forme arrondie de la sculpture. J’ai mis beaucoup de temps à me détacher de Niki », reconnaît l’artiste qui n’est plus dans la même démarche qu’il y a 20 ans. « A 60 ans, je veux me faire plaisir tout en faisant passer des messages qui me tiennent à cœur. »

Le verre, mais pas seulement

Elle vient d’ailleurs de démarrer une nouvelle mosaïque, pleine de sens, à partir d’une illustration qu’elle a découverte lors d’un voyage au Népal, dans un monastère tibétain. A travers ses œuvres, Isabelle de Segonzac cherche à révéler des histoires. « C’est pour cela que j’apprécie de réaliser les blasons de famille », dévoile l’artiste. Tableaux, tables, galets et même décoration de pierre tombale, l’artiste varie les supports et même les arts. « Mon matériau d’expression n’est pas toujours le verre. Je me suis testée au fusing, à l’écriture et même aux collages de papier. L’art m’inspire, me nourrit, me guide. »

 

            


www.sighttrip.com/isabelle-de-segonzac
Pour contacter Isabelle de Segonzac : 06.77.13.72.95 ou iduzac@gmail.com

 

(1) Mondialement connue pour ses sculptures monumentales, Niki de Saint-Phalle a notamment créé celles du Jardin des Tarots en Toscane (Italie) –avec la participation d’Isabelle de Segonzac- ou du parc de Kit Carson à Escondido (Californie – USA). http://nikidesaintphalle.org

 


 

Ils font l'Eure" est une série de portraits que vous retrouvez chaque jeudi sur ce site. Ils mettent en valeur une initiative unique, un parcours singulier, une démarche exemplaire, un sujet insolite ou une idée remarquable ayant germé sur le territoire eurois.

"Ils font l'Eure" est un coup de projecteur sur ceux qui font la richesse de notre département.



> Découvrir l'ensemble de nos portraits "Ils font l'Eure"

 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter