Accueil
Notre site sur facebook
Enfants, autistes et élèves : vive la maternelle !
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Caroline Fontan et Peggy Lys pilotent, avec toute une équipe, l’accompagnement d’enfants autistes scolarisés en maternelle à Evreux-Navarre. Unique dans l’Eure, cette classe affiche un bilan plus que positif après un an de fonctionnement.

« Exclure les enfants autistes de l’école, c’est les exclure de la société. » Peggy Lys, professeure des écoles spécialisée ne mâche pas ses mots. « Ils ont le droit d’être scolarisés. Ils en ont les capacités mais ont des besoins spécifiques. L’école doit dans ce cas s’adapter à l’enfant et non l’inverse.»

Pour sa première année d’ouverture, l’unité d’enseignement(1) installée à l’école maternelle d’Evreux-Navarre accueille 7 enfants en provenance de Louviers, Val-de-Reuil, Evreux, etc. Agés de 3 ou 4 ans, ces jeunes eurois ont été diagnostiqués autistes mais, grâce à une prise en charge précoce dans cette unité spécialisée, ils auront davantage de possibilité d’intégrer une classe ordinaire dans un délai maximum de 3 ans.

Premiers pas vers la classe ordinaire

Preuve de la réussite de cette première prise en charge, deux enfants seront d’ores et déjà scolarisés en classe ordinaire, à plein temps, en septembre prochain. « A trois ans, l’évolution neurologique des enfants est très modelable. En les aidant suffisamment tôt, ces enfants peuvent accéder au langage et à la communication. Nous arrivons à faire bouger les lignes ! », se ravit Caroline Fontan, directrice du Home Pascale de l’association Marie-Hélène, porteur de ce projet(2), indiquant que la particularité des enfants autistes est de ne pas avoir les clés pour communiquer avec les autres que ce soient des adultes ou des enfants.

Un défi : communiquer

La difficulté avec les interactions sociales conduit bien souvent les enfants autistes à s’enfermer dans leur monde ou dans l’agressivité. « Il existe différente sorte d’autisme, avec ou sans retard mental, avec ou sans trouble du comportement », poursuit l’enseignante indiquant que la maternelle consiste à vivre et à apprendre ensemble. « Tous les enfants autistes peuvent être scolarisés. Ils ont juste besoin d’être guidé, structuré et de plus de temps pour apprendre à travailler en collectif. Le moindre changement peut être un véritable bouleversement chez ces enfants. » Parmi les outils utilisés par l’équipe pédagogique, beaucoup d’illustrations et d’images permettent de visualiser les étapes de la journée. « La rigueur et le découpage du temps atténuent leur angoisse et leur anxiété », explique Peggy Lys.

Au cas par cas

Grâce au travail « au cas par cas » réalisé par l’unité d’enseignement, deux enfants sont, depuis janvier, progressivement inclus en classe de petite section ordinaire accompagnés d’un membre de l’équipe de l’UE. « Nous étudions les comportements individuels pour aider chaque enfant à avoir la bonne réaction, et aussi, pour que l’équipe agisse de manière adaptée aux difficultés de chaque enfant », raconte la professeure spécialisée qui, parmi les pistes d’amélioration de cette structure, envisage la mise en place d’un temps de coordination quotidien. « L’équipe pourra ainsi travailler sur les progressions des élèves de façon précise chaque jour. Par exemple, le nombre de fois où l’enfant réussit à interpeller un adulte », conclut Peggy Lys.

 

> A découvrir : les photos de l’inauguration de l’ouverture de la classe le 16 octobre 2015
 

 

(1) L’Unité d’enseignement est rattachée au SESSAD Home Pascale – Association Marie-Hélène
(2) Ce projet a vu le jour grâce à un partenariat entre l’agence régionale de Santé (ARS), l’Éducation nationale, l’association Marie-Hélène, la ville d’Évreux et la MDPH.

 

 

L’équipe pédagogique et médico-sociale est constituée de : Peggy Lys, professeure des écoles spécialisée ; Catherine Peley, éducatrice de jeunes enfants ; Leila Mabire, éducatrice spécialisée ; Angélique Beljambe, aide médico-psychologique ; Julie Guiard, aide médico-psychologique ; Laurence Khan, psychologue ; Mélanie Joindreau, psychomotricienne ; Antoine Rosier, pédopsychiatre.

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ils font l'Eure" est une série de portraits que vous retrouvez chaque jeudi sur ce site. Ils mettent en valeur une initiative unique, un parcours singulier, une démarche exemplaire, un sujet insolite ou une idée remarquable ayant germé sur le territoire eurois.


"Ils font l'Eure" est un coup de projecteur sur ceux qui font la richesse de notre département.


> Découvrir l'ensemble de nos portraits "Ils font l'Eure"

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter