Accueil
accueil
Notre site sur facebook
L'Eure va financer un dispensaire pour les réfugiés au Liban
Publiée le 15/03/17
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Lundi matin, la commission permanente du Conseil départemental de l'Eure a voté à l'unanimité une aide financière de 70 000€ pour créer un dispensaire dans une région montagneuse du Liban. Une région qui voit arriver de nombreux réfugiés syriens qui fuient Daesh et les bombardements. 
 

Beaucoup l'ignorent mais le Conseil départemental de l'Eure dispose d'une ligne budgétaire pour financer des projets humanitaires à l'international. Par le passé, le Département est déjà intervenu  dans un projet de coopération décentralisée avec Madagascar (construction d'une école, appui à la gestion communale et à la santé…) ou au Sénégal pour aider la commune de Saint-Louis à créer un réseau d'assainissement dans un quartier de la ville (13 000 habitants).


Ce chantier achevé, le Département a, cette fois, choisi de concentrer ses crédits dédiés à la coopération internationale à la création d'un dispensaire à Kfarhay, région montagneuse du Liban (près de Batroum) qui est dépourvue de toute aide sanitaire.
 
Ce dispensaire servira à assurer un service sanitaire aux habitants et aux réfugiés syriens de plus en plus nombreux, mais aussi aux nombreux enfants accueillis par  "SOS Village d'enfants", une ONG humanitaire installée à proximité.
 
C'est l'association locale "Saint Etienne" qui a sollicité le Département de l'Eure pour lui demander de l'accompagner sur ce projet de dispensaire qui est vital pour ces centaines de Syriens chassés de chez eux par la guerre et le terrorisme. Le Liban est actuellement confronté à une crise majeure puisque près de la moitié de la population est réfugiée. Ce centre de soins viendra donc compléter les rares structures hospitalières existantes et sera pour les orphelins et les familles en difficulté d'un très grand secours. Ce dispensaire sera aménagé sur la base d'une ancienne bergerie en pierres existante appartenant au diocèse de Batroun. Un architecte eurois s'assurera de la bonne exécution des travaux.
 
Le financement de 70 000 € consenti par le Département se fera via le Fonds d'ACtion Extérieure des COllectivités territoriales (FACECO), un fonds géré par Ministère des Affaires étrangères qui permet aux collectivités territoriales d'apporter une aide d'urgence aux victimes de crises humanitaires.Ce système permettant la traçabilité des fonds et le suivi rigoureux des sommes engagées.


 
"Parmi ces réfugiés, il y a de nombreux enfants"

Le Président du Département, Sébastien Lecornu, qui s'est rendu sur place à l'automne dernier où il a rencontré à la fois l’Ambassadeur de France au Liban, Emmanuel Bonne, et les partenaires du projet que sont la Clinique du Levant et le diocèse de Batroun, est revenu lors de la session plénière sur ce projet de coopération internationale en remerciant l'ensemble des élus de la commission permanente de l’avoir voté à l'unanimité. "On peut avoir des positions claires sur l’accueil des réfugiés dans notre Département et faire preuve de générosité. Le Liban est un pays ami de la France, c'est un ancien protectorat, un pays francophone qui se trouve dans une situation dramatique car il doit faire face à des phénomènes de déplacements massifs de population à cause de la guerre en Syrie. Parmi ces réfugiés, il y a de nombreux enfants. On  parle beaucoup des chrétiens d'Orient mais la réalité c'est que les personnes qui ont fui Daesh ou les bombes de Bachar El-Assad sont autant chiites, sunnites, druzes, alaouites que chrétiennes." L’ambassade de France suit bien évidemment le projet avec beaucoup d’intérêt.
 
Pour le Président de l'Eure, il s'agit d'aider les réfugiés issus, sans distinction, de toutes les communautés présentes en Orient : "Ce dispensaire  permettra de prodiguer des soins aux populations locales qui, elles -aussi, souffrent mais surtout de venir en aide à une structure gérée par l'Unicef "SOS villages d'enfants"  qui se trouve à proximité du futur dispensaire et qui  regroupe plus de 200 enfants. C'est un beau projet qui, en plus, fait écho à nos missions de protection de l'enfance."
 
 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter