Accueil
Notre site sur facebook
Derniers jours pour découvrir Japonismes Impressionnismes à Giverny
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Il vous reste une quinzaine de jours pour découvrir - ou redécouvrir pourquoi pas ?- l'exposition Japonismes Impressionnismes à Giverny qui fermera ses portes le 15 juillet prochain.
 

C'était l’événement du printemps et du début de l'été : l'exposition Japonismes Impressionnismes du musée des Impressionnismes Giverny. Inaugurée en grandes pompes, en présence notamment du Premier Ministre, Edouard Phlippe, l'exposition a déjà vu passer plusieurs centaines de milliers de visiteurs du monde entier. Pour les retardataires, il reste une quinzaine de jours pour ne rien regretter.

Alors que la France commence à fêter le 160ème anniversaire des relations diplomatiques franco-japonaises, le musée de Giverny marque à sa façon les liens tissés entre l’Hexagone et l’archipel avec Japonismes / Impressionnismes.

Jusqu’au 15 juillet, le musée offre au regard des visiteurs plus de 120 tableaux et estampes, des années 1870 à l'aube du XXème siècle. Cette riche exposition permettra d’explorer l’influence de la pratique artistique japonaise sur la peinture occidentale, à compter de sa découverte dans la seconde moitié du XIXe siècle.

L'ouverture commerciale et diplomatique du Japon en 1868 révéla aux artistes occidentaux une esthétique radicalement différente de celle qui leur était enseignée depuis des siècles.

Inlassablement réinterprété, le modèle antique régnait sur les arts depuis la Renaissance. L'art japonais proposait un vocabulaire plastique inédit, qui ne tarda pas à inspirer l'ensemble de la création artistique en Europe et aux Etats-Unis.

 



L'esthétique de l'Ukiyo-e se fondait sur des codes radicalement différents de ceux enseignés aux élèves de l'Ecole des beaux-arts. L'efficacité de ses images tenait à la vivacité des couleurs, à l'absence de modelé ou de volume des formes traitées en aplats, ainsi qu'à l'originalité de compositions fondées sur l'asymétrie.

 

En outre, comme les impressionnistes, les maîtres de l'estampe ne prétendaient délivrer d'autre message que la célébration de la nature et de la vie contemporaine.
Les peintres les plus novateurs furent sensibles au raffinement d'un art qui répondait à leurs aspirations, ouvrant la voie à une véritable révolution esthétique.

 

" Depuis les années 1980, le Japonisme a été l'objet de nombreuses expositions et le phénomène s'est révélé si vaste qu'il nous paraît aujourd'hui plus pertinent d'évoquer ses manifestations au pluriel, comme nous préférons parler d'impressionnismes. Notre projet porte sur son impact dans l'œuvre des peintres de la génération impressionniste et postimpressionniste, des années 1870 à l'aube du XXe siècle. Claude Monet, qui a compté parmi les premiers artistes français à s'intéresser à l'estampe japonaise, sera au centre de notre propos et l'exposition prendra tout son sens à Giverny", indique Marina Ferretti, la directrice scientique du musée de Giverny.

 

> Découvrir le dossier de presse de l'exposition Japonisme Impressionnismes du 30 mars au 15 juillet au musée des Impressionnismes Giverny

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter