Accueil
accueil
Notre site sur facebook
"En 2017, il faut continuer d'investir"
Publiée le 08/02/17
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Le Département a confirmé sa volonté de poursuivre sa stratégie budgétaire. Une gestion qui repose sur trois piliers : ne pas augmenter les impôts, maîtriser la dette et continuer d'investir.

Réuni en session plénière lundi matin, le Conseil départemental de l'Eure a tenu son débat d'orientations budgétaires, préalable incontournable au vote du budget primitif 2017, le mois prochain.

Pascal Lehongre, vice-président aux finances a, sans surprise, posé le cadre de ce débat, en soulignant un contexte budgétaire d'une difficulté inédite pour le Département : "On doit à la fois composer avec une baisse des dotations de l’État d'une ampleur jamais vue, une hausse des dépenses sociales directement liée à la crise et une croissance économique faible. Tous ces facteurs assèchent les moyens de financement du Département."

 

 

Pourtant, dans cette période financièrement très tendue pour tous les Départements, l'Eure choisit de ne pas augmenter les taxes locales.

 

Ce gel fiscal est un engagement clair de la campagne 2015 et, pour le Président Sébastien Lecornu, il n'est pas question de revenir dessus. "Il y a la parole donnée mais aussi une conviction profonde : je suis persuadé qu'augmenter la pression fiscale sur les familles ou les entreprises aurait été une faute ; une faute pour le pouvoir d'achat des uns et la compétitivité des autres."

 

Le gel fiscal confirmé
 

Reste que ce choix budgétaire courageux a un prix. En s’interdisant la "solution facile" d’aller chercher dans la poche des Eurois l’argent que l’Etat ne lui verse plus, le Département doit donc trouver dans ses propres dépenses de fonctionnement des sources d’économies pour garantir des investissements d’envergure.
 

Le Président Sébastien Lecornu a souligné le gros travail des services du Département pour réduire les dépenses. "2 017 est un exercice budgétaire compliqué. Le plan d'économies que nous avons mis en place dès notre arrivée est difficile mais il nous  permet aujourd'hui de conserver une capacité d'autofinancement suffisante pour ne pas ralentir nos investissements. Dans le contexte économique actuel, il faut absolument que les collectivités continuent à investir sinon la croissance va définitivement tomber en panne. N'oublions pas que les 5 Départements normands pèsent, en investissements et donc en commandes pour les entreprises, bien plus que la Région ou l'Etat."

Cette volonté d'investir, elle s'est traduite récemment par le vote d'un plan pluriannuel d’investissements en faveur des collèges de 172,5 M€ (construction, agrandissement ou rénovation lourde de 14 collèges) et un PPI routes de 125,7 M€ sur la période 2016-2021.

 

Déploiement du haut-débit : les crédits doublés
 

Le programme de déploiement du Très Haut-Débit ne pâtira pas non plus des tensions budgétaires. En 2017, les subventions en direction du SMO (syndicat mixte ouvert) Eure Numérique vont être doublées par rapport au planning financier initial pour atteindre 10 M€ (soit une somme totale de 32 M€ pour parvenir à un déploiement complet de la fibre optique sur le département). Le Président Sébastien Lecornu  a par ailleurs évoqué le travail d'élaboration en cours pour sortir un PPI- EPHAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) et un PPI-Casernes pour les pompiers de l'Eure.

En conclusion de ce débat d'orientations budgétaires, le Président de la commission des finances, l'ex-député socialiste Alfred Recours, a pris globalement acte, avec satisfaction, des perspectives envisagées par la majorité départementale : " les orientations budgétaires sous réserve des déclinaisons qui seront faites lors du vote du budget me semblent aller dans le bon sens même si des améliorations sont possibles (…) Nous sommes dans un Département où on n'augmente pas les impôts, nous sommes dans un Département où on maîtrise l'endettement et nous sommes dans un Département où on peut encore beaucoup investir. Cela me rassure sur l'avenir financier et les actions de notre Conseil départemental.

 

Le cap et les grands principes du budget 2017 du Département

 

 

 



> Retrouvez le communiqué de presse sur la session plénière du Département de l'Eure du lundi 6 février 2017

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter