Accueil
accueil
Notre site sur facebook
Dans l'Eure, l'avenir à grandes enjambées
Publiée le 17/01/17
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

Salle comble pour les vœux du président Sébastien Lecornu. L’exercice s’est transformé en bilan prospectif de deux années bien remplies pour penser l'avenir de l'Eure.

« Quel marathon ! », s’amuse le président du Département de l’Eure en traversant le hall de l’Hôtel du Département plein à l’occasion lundi de la cérémonie des vœux aux personnalités. Devant des centaines d’invités, dont de nombreux élus et parlementaires et notamment un certain Jean-Louis Debré, ancien conseiller général, le président du Département a souhaité dresser un premier bilan collectif de l’action menée depuis bientôt deux ans par la nouvelle majorité. Un bilan en cinq axes.

 

Pour une vraie justice sociale

Le premier combat de Sébastien Lecornu et son équipe a été pour une vraie justice sociale et le paiement à juste droit des aides. Les opérations de lutte contre la fraude au RSA ont fait couler beaucoup d’encre. Elles ont occulté les autres actions du Département dans ce domaine et notamment l’accompagnement de personnes pouvant prétendre au RSA et qui pourtant ne le demandent pas.

 

« Notre travail dans le domaine de la protection des plus fragiles est loin d’être terminé », poursuit Sébastien Lecornu évoquant tous les âges de la vie, des bébés aux personnes âgées. « Nous allons ouvrir dans ces domaines des chantiers sans précédent ».

 

Un rôle moteur pour la sécurité


Autre thème fort de cette année : la sécurité. Si le conseil départemental n’a pas vocation à se substituer aux missions de l’Etat, la collectivité peut être aux côtés des communes dans leurs souhaits et besoins de sécurisation. L’Eure est ainsi l’un des premiers départements de France à accompagner financièrement les communes qui entrent dans une telle démarche.


La sécurité c’est aussi le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) auquel Sébastien Lecornu a rendu un hommage appuyé tant pour leur réussite opérationnelle que pour leurs efforts de gestion et de mutualisation avec les services départementaux.

 

Une priorité aux collégiens
 


La réussite des collégiens est et restera un axe fort de travail. « Nous avons le devoir de préparer l’avenir de toute une classe d’âge », martèle Sébastien Lecornu rappelant le vote du plan pluriannuel d’investissements des collèges de plus de 172 millions d’euros d’ici 2021.

 

« Des collèges modernes c’est bien mais ce n’est pas tout », indique encore Sébastien Lecornu citant l’accent mis sur le numérique, le très haut débit mais aussi les projets éducatifs et aussi les bourses. Les bourses là encore sujet polémique lorsque la nouvelle majorité a décidé de se concentrer sur les aides aux seuls collégiens, laissant la Région dont c’est la compétence, s’occuper des aides aux lycéens. « Le résultat aujourd’hui est que nous avons considérablement augmenté le nombre de collégiens boursiers dans l’Eure », révèle le président du Département.

 

 

Le Département, voix des territoires


Echelon à la fois de proximité et stratégique, le Département a repris un rôle de chef de file autour des projets structurants. Eole, la LNPN, le contournement de l’agglomération rouennaise, le développement de l’Axe Seine sont autant de grands projets qui peuvent être tout à la fois des opportunités ou des menaces pour l’Eure. « Qui mieux que le Département peut faire entendre la voix de nos territoires auprès de la Région, de l’Etat ou des grandes métropoles ? Nous voulons bien être gentils et conciliants mais la défense de nos intérêts passe en premier ».


Par ailleurs, faire rayonner l’Eure au delà de nos frontières continuera à être une piste forte de travail en particulier sur le plan touristique. « Le premier tronçon de la Seine à Vélo dont les travaux viennent de commencer sont un premier signe de notre diversification. Nous devons mieux faire encore. Beaucoup mieux faire », souffle le président. « Et pas rayonnement sans culture et sans sport », ajoute encore Sébastien Lecornu en annonçant officiellement la candidature de l’Eure pour être prochainement une étape du Tour de France.

 

Pas de hausse de la pression fiscale


Pour finir, Sébastien Lecornu l’a de nouveau rappelé : il n’y aura pas de hausse de la pression fiscale du Département. « Ce serait une faute, aussi bien pour la compétitivité des entreprises de notre département que pour le pouvoir d’achat des Eurois. C’était un engagement de campagne et il sera tenu ».
 

 

Enfin, pour ceux qui pourraient en douter, Sébastien Lecornu a tenu à terminer en réaffirmant deux points : les Départements sont loin d’être morts et l’engagement du président de l’Eure est intact. « Mon investissement ici est total, ma passion est ici et je me sens bien avec vous ».

 

 

> Retrouvez les photos de la cérémonie des voeux aux personnalités du Département de l'Eure

 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter