Accueil
accueil
Notre site sur facebook
Le logement dans l’Eure au plus proche des nouveaux besoins
Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
lecture audio

La nouvelle politique en faveur du logement dans l’Eure vise à offrir à tous les Eurois un habitat de qualité adapté aux besoins et aussi aux moyens de chacun.

« Nous avons pris le temps. Le temps de faire les bons constats, de consulter tous les partenaires pour définir une nouvelle politique départementale du logement aboutie », indique Diane Leseigneur, vice-présidente en charge de l’urbanisme de l’habitat, de l'économie sociale circulaire solidaire et du logement, en présentant lundi dans la salle de conférences de l’hôtel du Département les grandes lignes de la nouvelle stratégie euroise dans ce domaine.

En effet, sans en être un acteur direct, le Département joue, par le biais de ses politiques et aussi évidemment de ses financements, un rôle important dans la thématique du logement dans l’Eure. Ce rôle, il entend à l’avenir le renforcer au profit d’un objectif simple mais ambitieux : offrir à tous les Eurois et notamment aux plus fragiles, un habitat de qualité, adapté à leurs besoins et à leurs moyens.

 

Une politique, quatre objectifs


 
Quatre objectifs forts  de cette nouvelle politique ont été identifiés et partagés par les acteurs du logement dans l’Eure :

 

  • diminuer la part du logement dans le budget des ménages ;
  • maintenir les personnes âgées à domicile ;
  • favoriser l’autonomie dans son logement ;
  • revitaliser les centres-bourgs.


Eure Habitat change de braquet


Pour atteindre ces objectifs, le Département et ses partenaires disposent d’un certain nombre de leviers à commencer par l’action sur le parc social.

 

Le discours de vérité porté par le Département est extrêmement clair : le temps des constructions neuves à tout crin est révolu. « Aujourd’hui, nous appuierons les programmes neufs que dans certains secteurs très limités du département en tension. Partout ailleurs, la réhabilitation sera l’option privilégiée », prévient Diane Leseigneur qui veut ainsi lutter contre deux phénomènes destructeurs pour les bailleurs sociaux eux-mêmes : le taux de vacance dans le parc social et la « concurrence » que se livraient finalement les acteurs du logement social en « se siphonnant » mutuellement des locataires à coup de programmes neufs.

 

Confronté à ce double péril et affaibli par sa participation massive à l'ANRU 1, le premier bailleur social dans l’Eure, Eure Habitat, est ainsi passé à deux doigts de la catastrophe. « Des mesures fortes ont été prises pour sauvegarder Eure Habitat », a rappelé sa présidente, Clarisse Juin évoquant la chasse aux frais de fonctionnement, la mutualisation des processus d’achat, la vente d’une partie de son patrimoine existant, la lutte contre la vacances des logements, la renégociation de la dette et l’instauration d’une nouvelle culture, tournée vers la satisfaction des locataires. « Cette première phase de sauvegarde va se poursuivre jusqu’en 2020. Elle va permettre de retrouver des marges de manœuvre pour, à partir de 2021, réamorcer les investissements ».

Aider les ménages modestes à faire des travaux d'amélioration de leur habitat


Les ménages que le Département accompagne ont des faibles ressources. Pour permettre le déclenchement de travaux d'amélioration de leur logement, trois nouveaux outils sont proposés :

•    création d'un fonds, que les entreprises retenues par les particuliers pourront solliciter, dans l’attente du versement des subventions publiques notifiées et réduire ainsi les délais de paiement ;

•    pour les opérations les plus lourdes financièrement, mise en place d’un système de prêt bonifié, dans lequel le Département prend en charge les intérêts de prêts bancaires contractés par les particuliers ;

•    mise en place d'une commission de secours exceptionnel qui peut accorder une bonification de la subvention départementale, pour les ménages les plus modestes, afin de compléter le plan de financement et permettre le déclenchement des travaux.

 

Un prêt à taux zéro pour acheter son logement


Par ailleurs, le département  va aussi activement favoriser l'accès à la propriété de leur logement les locataires du parc social. L'objectif est d'accompagner les ménages qui souhaitent devenir propriétaires en achetant le logement locatif social qu’ils occupent.


En lien avec le secteur bancaire, le Département va prendre à sa charge une partie des intérêts liés à l’emprunt contracté par l’accédant, transformant de fait la partie du prêt concernée à un prêt à taux zéro.

 

 

Pour parcourir l'ensemble de la nouvelle politique logement du département en quelques clics

 



 



Aides et conseils : un portail numérique unique



Mais la nouvelle politique du logement dans l’Eure se veut également tournée vers ceux qui sont les premiers concernés : les habitants. « Il existe dans l’Eure, des associations et des organismes qui prodiguent aux habitants mais aussi aux petits bailleurs privés ou encore aux collectivités, des conseils avisés dans des domaines cruciaux comme les économies d’énergie, l’urbanisme, l’aide à l’adaptation aux logements, les travaux de rénovation… En revanche, rien ne permettait jusqu’à présent de faire cause commune autour de ses missions, de savoir précisément qui fait quoi, pour qui et où », détaille Diane Leseigneur.

 

 

 



Depuis quelques jours, la plateforme numérique http://habiter-son-territoire.fr vient combler ce manque. L’Adil, pour l’information logement, Soliha pour l’amélioration du logement et les politiques locales du logement, le CAUE27 pour les conseils en architecture, en urbanisme et en environnement et l’Alec27 pour les questions relatives à la transition énergétique mettent en commun leurs compétences au service des habitants, des professionnels et des collectivités du département de l’Eure.

 

Lundi, les présidents des quatre organismes, Xavier Hubert pour le CAUE27, Anne Terlez pour l’Alec27 et Diane Leseigneur pour Soliha et l’Adil ont officialisé à travers une charte d’engagement, la naissance de ce collectif, fruit d’un travail mené depuis un an autour de ce projet.

 

 

 


 

Partager :
partager sur facebook partager sur twitter
Il n'y a actuellement aucun commentaire Commentez-contribuez
Votre pseudo
Votre commentaire
Attention! Votre responsabilité personnelle peut être engagée par vos commentaires. Faites preuve de courtoisie et de modération.

Cliquez ici pour nous signaler un contenu contrevenant aux conditions générales d'utilisation.

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter