Téléphonie mobile
accueil
Notre site sur facebook
titre
dernière mise à jour le 19/04/2016
photo article
lecture audio

Le Département de l'Eure a fait de la résorption des zones blanches une priorité. Un plan d'actions est mené pour mobiliser tous les acteurs et offrir à l'ensemble des Eurois une couverture en téléphonie mobile.

Téléphonie, stop aux zones blanches


Les Eurois ne sont pas égaux devant la téléphonie mobile. Sur le département il existe en effet des zones blanches, c'est-à-dire celles où aucun opérateur n'est présent mais aussi des zones grises où, sans être hors de portée de tout réseau, le signal est trop faible ou instable et rend l'usage "data" des smartphones quasi impossible.
 
C'est un constat : trop d'Eurois doivent encore vivre avec une couverture des réseaux téléphoniques minimum alors que l'utilisation des smartphones prend une place de plus en plus importante dans nos quotidiens.

Ces zones blanches et grises font partie des nouvelles inégalités territoriales contre lesquelles il faut lutter. Aujourd’hui l’attractivité d’un territoire passe aussi par cette couverture mobile indispensable pour les habitants, pour les acteurs économiques, pour les acteurs du tourisme et même pour la sécurité.


Courant avril 2016, le Département mobilise tous les acteurs pour offrir une couverture téléphonique à tous les Eurois. Aussi, l'Etat va financer l'achat et la pose de pylônes et désigner un opérateur pour les 13 communes identifiées comme prioritaires. Pour avancer plus rapidement, le Département accompagnera et conseillera les communes en étudiant des cofinancements possibles et en les soutenant dans les relations techniques avec les opérateurs de l'Etat. Ce dispositif sera mené auprès des 200 communes de l'Eure se trouvant sans couverture téléphonique.

 

> En savoir plus sur les actions menées par le Département

200 communes identifiées

Eté 2015, un premier diagnostic de l’existant a été lancé auprès des acteurs eurois. Les élus, au fait des réalités du terrain de leur commune mais aussi les agriculteurs, ont été questionnés sur la qualité du réseau de téléphonie mobile. Opérateur par opérateur et en fonction des lieux, ils ont été invités à renseigner la présence -ou non- d’un réseau et à juger de sa qualité. Près de 700 personnes ont pris la peine de répondre à ce questionnaire, preuve de l’intérêt suscité par cette démarche inédite dans l’Eure.

Le résultat de ces questionnaires, croisé avec les données disponibles de l’ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes), de l’ANRF (agence nationale des fréquences radioélectriques) et des opérateurs de téléphonie, a permis de dresser un premier état des lieux des communes euroises les plus pénalisées.

Pour approfondir cette première analyse et l’étayer avec des éléments techniques, une entreprise spécialisée vient d’être missionnée par le Département pour lancer une campagne de mesures sur le terrain. 200 communes, classées par ordre de priorité, ont été retenues pour cette campagne qui sera lancée d’ici le mois de novembre.

L’ensemble de ces éléments va servir ensuite de base de discussion et de négociation avec les opérateurs et les pouvoirs publics afin de trouver une solution que toutes ces zones soient enfin couvertes.

Rappelons que sur ce dossier le Département se veut facilitateur mais ne peut évidemment pas se substituer aux opérateurs privés puisque la téléphonie n'est pas dans son  champ de compétence. En finançant des études et en préparant ainsi la prise en main, des dossiers par les opérateurs privés il permet de relayer les attentes légitimes des habitants de ces "zones blanches et grises".
 

sites départementaux et partenaires

conseil départemental de l'eureHôtel du Département
14 boulevard Georges ChauvinCS 72101 - 27021 Evreux cedex
Tél. : 02 32 31 50 50
Jours et horaires d'ouverture au public :du lundi au vendredi : 8h30/12h30 - 13h30/17h30
Crédits | Informations légales | Nous écrire | se connecter